1 min de lecture Yvelines

Trappes : quatre jeunes écroués

Quatre des six jeunes hommes mis en garde à vue après les violences à Trappes vendredi 19 juillet ont été placés en détention provisoire. Ils comparaîtront lundi 22 juillet devant la justice.

Des policiers patrouillent à Trappes
Des policiers patrouillent à Trappes Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Âgés de 18 à 24 ans, quatre jeunes hommes placés en garde à vue après des affrontements près du commissariat de Trappes sont convoqués pour un procès en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Versailles lundi après-midi.

Deux autres hommes avaient été arrêtés. L'un d'entre eux a été relâché faute d'éléments mais l'enquête se poursuit. Le dernier a été laissé libre sous contrôle judiciaire. Il doit être jugé en septembre.

Dans la soirée du vendredi 19 juillet, des heurts avaient opposé 250 personnes du quartier et des forces de l'ordre devant le commissariat, où un homme était placé en garde à vue. Il aurait tenté d'étrangler un policier lors d'un contrôle de sa femme qui se trouvait en infraction pour port d'un voile intégral dans l'espace public.

Quatre policiers blessés

Les manifestants avaient lancé des pierres, incendié des poubelles et vandalisé des abribus. Les forces de l'ordre avaient répondu avec des grenades de dispersion et des gaz lacrymogènes. Quatre policiers avaient été légèrement blessés et un adolescent de 14 ans grièvement atteint à un oeil.

À lire aussi
La devanture d'un magasin Décathlon (illustration) faits divers
Decathlon : un policier interpellé après avoir filmé une femme dans une cabine d'essayage

Ce dimanche 21 juillet, le dispositif de sécurité était toujours renforcé dans le secteur des Merisiers, un quartier classé Zone urbaine sensible (Zus) où se trouve le commissariat. Une dizaine de fourgons de CRS étaient notamment stationnés devant le bâtiment.

De nouveaux incidents, moins graves que lors de la soirée de vendredi, ont eu lieu dans la nuit de samedi 20 à dimanche 21 juillet avec notamment des dégradations de mobiliers urbains et des incendies de véhicules. Quatre jeunes hommes ont à leur tour été interpellés pour des jets de projectiles sur les forces de l'ordre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yvelines Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants