2 min de lecture Déraillement du train Paris-Limoges

Trains en France : "Il y a des lignes où j'ai peur", témoigne un cheminot

REPORTAGE - L'état des rails français fait polémique, plus d'un mois après le déraillement d'un train à Brétigny-sur-Orge (Essonne). Des voix s'élèvent en effet, affirmant que la catastrophe était prévisible.

Un train Eurostar en novembre 2008.
Un train Eurostar en novembre 2008. Crédit : AFP / SHAUN CURRY
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Raphaël Vantard

Il y a un mois et demi, les Français étaient sous le choc après l'accident de Brétigny-sur-Orge, qui avait entraîné la mort de sept personnes. En cause : une pièce défectueuse sur la voie. Trois enquêtes sont depuis en cours, mais Réseau Ferré de France, qui gère les installations, écarte pour sa part l'idée d'un vieillissement du réseau.

Toutes les règles de précaution se sont petit à petit volatilisées

Patrick, ex-cheminot
Partager la citation

Pourtant, à écouter les cheminots, cette catastrophe était à prévoir, et le vieillissement du réseau est bien une réalité.  En effet, ceux qui travaillent sur le terrain prononcent tous cette phrase glaçante : "Ça fait très longtemps qu'on s'attendait à une catastrophe."

La rédaction vous recommande

A l'instar de Patrick, qui a travaillé 15 ans dans les brigades d'entretien du réseau. Hors micro, il raconte que "toutes les règles de précaution se sont petit à petit volatilisées. Il y a moins de monde pour inspecter les voies, fini les remplacements systématiques de pièces, on est tombés dans le rafistolage", témoigne-t-il.

Il y a des lignes où j'ai peur

Patrick
Partager la citation

Patrick est aujourd'hui conducteur de train, et son constat est inquiétant : "Il y a des lignes où j'ai peur", dit-il. "Partout, il y a des joints, des éclisses cassées, des écrous qui manquent, la locomotive tremble tellement qu'il m'arrive de sauter de mon siège de conducteur." Pourtant, lorsqu'il rapporte ces problèmes auprès de ses supérieurs, il reçoit des consignes telles que : "N'en parlez pas, roulez moins vite, sinon ça va casser", relate-t-il.

Des risques pour les usagers au quotidien

À lire aussi
Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013. déraillement du train Paris-Limoges
Catastrophe ferroviaire de Brétigny : des documents accablants pour la SNCF ?

Certains signaux sont inquiétants, et des lanceurs d'alerte mettent en garde depuis plusieurs années déjà. C'est le cas de Christian Brochet, âgé de 77 ans. C'est un ancien chef d'entreprise spécialisé dans la fabrication de pièces pour la SNCF. Tragique hasard, il habite à Brétigny-sur-Orge. Il y a un an et demi déjà, alors qu'il attendait le RER et scrutait la voie, beaucoup de choses lui frappaient au yeux.

C'était hallucinant, j'ai relevé 36 anomalies sur 180 mètres de voies

Christian Brochet
Partager la citation

"C'était hallucinant, j'ai relevé 36 anomalies sur 180 mètres de voies", témoigne-t-il au micro de RTL. Inquiet, il avait alors rédigé trois courriers à la SNCF, qui lui avait répondu, rassurante : "Il n'y a aucun risque pour la sécurité". C'était 18 mois avant l'accident de Brétigny-sur-Orge...

A ce rythme-là, il faudra 28 ans pour moderniser un réseau à l'agonie

Eric Falampin, de FO Cheminot
Partager la citation

Réseau ferré de France reconnaît tout de même que "pendant des années, on a tout misé sur le TGV". "Aujourd'hui, près de 5 milliards sont investis chaque année sur les lignes historiques. Mais vu l'état du réseau, c'est insuffisant", juge ainsi Eric Falampin, de FO Cheminot. Et d'ajouter : "Les fonds permettent de changer 1.000 kilomètres de voie par an. A ce rythme-là, il faut 28 ans pour moderniser un réseau à l'agonie."

Si la France veut se doter d'un réseau ferré convenable, il faut donc qu'elle se prépare à dépenser d'autres milliards, et surtout, il faut s'attendre à des heures de retards sur toutes ces lignes à renover.

>
"On n'est pas dupes" de l'état de délabrement avancé d'une partie du réseau ferroviaire français Crédit Média : Raphaël Vantard | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Déraillement du train Paris-Limoges Trains Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants