1 min de lecture François Hollande

Sommet du G8 : la droite raille le bilan de François Hollande

Le président de la République a obtenu de ses homologues des garanties concernant la relance de la croissance en Europe, vendredi et samedi, lors du sommet du G8 à Camp David (Etats-Unis). Mais ces points de convergence évoqués par François Hollande, notamment avec Barack Obama, sont insuffisants aux yeux de la droite. A commencer par l'UMP, qui dénonce par la voix de son secrétaire général Jean-François Copé un "marché de dupes". Marine Le Pen, de son côté, reproche au nouveau Président de mener "une bataille de mots".

"Le vrai sujet : quelle est la stratégie pour recouvrer la croissance ?"

L'UMP n'a pas de mots assez durs pour égratigner la photo, sur laquelle Barack Obama et François Hollande posent tout sourire, en soulignant leurs convergences sur le thème de la nécessaire relance de la croissance en zone euro. Jean-François Copé, y voit un "marché de dupes".
   
Dimanche, le secrétaire général de l'UMP a ironisé sur le bon accueil fait à François Hollande, dont la ligne lui semble toujours hésitante. "Qui va imaginer que la victoire au G8, si le mot victoire a un sens d'ailleurs, se résumait simplement à dire c'est génial, grande victoire pour la France, on les a tous convaincus d'être pour la croissance ? Quelle est la personne qui va vous dire qu'il ne faut pas plus de croissance, il n y a que les Verts qui disent qu'il faut de la décroissance", a-t-il dit.
  
"J'ai le sentiment d'un marché de dupes", a ajouté Jean-François Copé, jugeant que la chaleur de Barack Obama envers François Hollande visait à faire en sorte que "tout le monde soit autour de la table et qu'il n'y ait pas de clash." Pour le dirigeant de l'UMP, "le vrai sujet, c'est : quelle est la stratégie de chacun des pays pour recouvrer la croissance."
   
"Or, je vois bien la stratégie des Américains (...), je vois celle de nos amis allemands (...), mais en ce qui concerne la France, il n'y a pas de stratégie aujourd'hui", a-t-il dit. Jean-François Copé en veut pour preuve le fait que le mot "compétivité", qui est la clé de la croissance, "n'est jamais prononcé par aucun des membres du gouvernement socialiste."
  
"Il n'a pas gagné la bataille"

Marine Le Pen considère de son côté que François Hollande, qui s'est félicité d'avoir imposé le mot-clé de "croissance", ne menait qu'une bataille de mots et qu'il s'alignait sur l'Allemagne. La présidente du Front national a souligné la "précipitation" du nouveau président français à "courir immédiatement" à Berlin pour "en réalité admettre qu'il se soumettra aux cures d'austérité de Mme Merkel".
   
Selon Marine Le Pen, les Français "s'apercevront très vite que la croissance version Union européenne, c'est en réalité l'ultra-libéralisme radical", avec une dérégulation du code du travail et la disparition du Smic, notamment. "Non seulement, il (François Hollande, ndlr)) n'a pas gagné la bataille, mais il n'est même pas prêt à la mener. La seule bataille que François Hollande mène, c'est la bataille des mots", a-t-elle dit.

Lire la suite
François Hollande Jean-François Copé Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7748408197
Sommet du G8 : la droite raille le bilan de François Hollande
Sommet du G8 : la droite raille le bilan de François Hollande
Le président de la République a obtenu de ses homologues des garanties concernant la relance de la croissance en Europe, vendredi et samedi, lors du sommet du G8 à Camp David (Etats-Unis). Mais ces points de convergence évoqués par François Hollande, notamment avec Barack Obama, sont insuffisants aux yeux de la droite. A commencer par l'UMP, qui dénonce par la voix de son secrétaire général Jean-François Copé un "marché de dupes". Marine Le Pen, de son côté, reproche au nouveau Président de mener "une bataille de mots".
https://www.rtl.fr/actu/sommet-du-g8-la-droite-raille-le-bilan-de-francois-hollande-7748408197
2012-05-20 17:31:00