1 min de lecture Consommation

Vers une pénurie d'œufs, après la pénurie de beurre ?

INVITÉ RTL - Après la pénurie de beurre, faut-il craindre une pénurie d'œufs ? Loïc Coulombel, président du Syndicat National des Industriels et Professionnels de l’œuf, tire la sonnette d'alarme.

L'invité de RTL Petit Matin
Vers une pénurie d'œufs, après la pénurie de beurre ?
Crédit Média : Jérôme Florin Crédit Image : JOHN THYS / AFP

Les œufs vont-ils disparaître des rayons des supermarchés ? Si la France a été épargnée par le scandale du Fipronil (un insecticide qui a contaminé les œufs de nombreux pays européens), elle connaît tout de même une réduction de l'offre de ses œufs. "On estime qu'il y a eu entre 16 et 18 millions de poules abattues, ce qui représente environ 4 à 5% de l'offre au niveau européen", explique Loïc Coulombel, président du Syndicat National des Industriels et Professionnels de l’œuf (SNIPO). 

Le coût de l’œuf a augmenté de 150% depuis juillet mais les prix n'ont pas bougé dans les grandes surfaces. Pour Loïc Coulombel, il est urgent que les supermarchés revalorisent les produits car "Le prix aujourd'hui sur le marché est un prix tout à fait anormal, lié à un manque énorme de marchandise". 

Alors que se tiennent actuellement les États Généraux de l'Alimentation, le SNIPO estime qu'il est temps que le gouvernement soit plus ferme avec les grandes surfaces. Loïc Coulombel parle d'un dialogue ouvert, mais estime que la grande distribution doit rapidement accepter d'augmenter les prix des œufs et des produits transformés. "C'est obligatoire pour la survie de notre filière", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés