2 min de lecture Décès

Mort de Johnny Hallyday : Laurent Gerra et ses invités lui rendent hommage

Ce jeudi 7 décembre, Laurent Gerra rend hommage à son ami disparu en prenant notamment les voix de Fabrice Luchini, Renaud, Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Raffarin. Il pousse aussi la chansonnette.

Laurent Gerra
Mort de Johnny Hallyday : Laurent Gerra et ses invités lui rendent hommage
Crédit Média : RTLNet Crédit Image : Elodie Grégoire
Voir la suite

C'est Fabrice Luchini, grand fan de Johnny Hallyday dans la vie, mais aussi au cinéma dans le film Jean-Philippe, qui est imité le premier par Laurent Gerra ce jeudi 7 décembre. "On pleure parfois les illusions, avec autant de tristesse que les morts : c'est du Maupassant", lance-t-il. "Tu te rends compte, la Jade, à quel point Johnny était immense ? C’était un illusionniste génial ! Rien que le nom : Jean-Philippe Smet, ça fait pas rêver ; mais Johnny Hallyday, c'est énorme !", poursuit-il.

"Et puis quel interprète ! Non mais il n'y a que lui qui pouvait chanter Que je t'aime. 'Quand mon corps sur ton corps, lourd comme un cheval mort : ça, tu vois, il n'y a que Johnny pour chanter ça. Ce n'est pas Démis Roussos qui aurait pu chanter ça, sinon la meuf elle était étouffée. Et les petits chanteurs français tout freluquets d'aujourd'hui, eux non plus, ils peuvent pas chanter ça, sinon ça donnerait : 'Quand mon corps sur ton corps, lourd comme un poney mort'. Cela ne sonne pas pareil !"

Les chanteurs sont très tristes ce matin. À l'image de Renaud, lui aussi imité par l'humoriste. "J'aurais bien aimé que mon pote Johnny, il soit toujours vivant, rassurez-vous, toujours la banane, toujours debout. Mais la grande faucheuse en a décidé autrement. Et pour me consoler, je ne peux même pas boire à sa santé", se désole-t-il.

Jje n'ai pas la 'positive attitude', mais la 'affligée attitude'

Jean-Pierre Raffarin, imité par Laurent Gerra
Partager la citation

Côté politique, Nicolas Sarkozy constate : "Les chansons de Johnny c'est les chansons de ma vie". Et d'expliquer : "Quand j'ai commencé en politique, j'étais tout petit et j'ai ramassé pas mal de gnons. Et ben lui il était déjà là avec sa chanson Les coups. Jean-Pierre Raffarin, lui aussi imité par Laurent Gerra, est plus désespéré encore. "Aujourd'hui, je n'ai ni la 'positive attitude', ni même la 'rock and roll attitude', mais la 'affligée attitude'", lance l'ancien premier ministre.

Petite surprise : lors de son spectacle à Nancy, mercredi soir, Laurent Gerra a rendu hommage à son ami disparu. Ce qui a beaucoup ému le public.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés