2 min de lecture Société

Laits contaminés : 3 questions pour savoir comment agir

Après la contamination de vingt bébés par des salmonelles, les autorités sanitaires ont procédé au retrait et au rappel de lots de laits infantiles commercialisés sous trois marques différentes.

Un supermarché (Illustration)
Crédit Image : AFP / REMY GABALDA

Les autorités sanitaires ont procédé au retrait et au rappel de lots de laits infantiles commercialisés sous trois marques différentes après avoir été informées de la "contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants âgés de moins de 6 mois dans 8 régions différentes", a annoncé samedi 2 décembre la Direction générale de la Santé (DGS). 

En raison de ces contaminations, sans mise en danger des bébés concernés, les autorités sanitaires demandent aux parents de ne pas utiliser douze lots de laits infantiles commercialisés sous les marques Lait Picot, Lait Pepti et Lait Milumel.

Les boîtes de lait des autres marques ainsi que les lots non-concernées par le retrait peuvent être consommées par les enfants en bas âge. Un numéro vert a été mis à disposition des parents pour répondre à leurs interrogations (0800 120 120, ouvert de 09 heures à 20 heures). 

1. Qu'est-ce que la salmonelle ?

Les salmonelles sont à l'origine présentes dans l'estomac d'animaux, en particulier les oiseaux. Ces bactéries peuvent ensuite contaminer l'eau ou encore les sols via la matière fécale des animaux. Elles résistent aisément dans l'eau ou dans la boue par exemple car, contrairement à la chaleur, le froid ne fait que ralentir le développement. 

C'est pourquoi, les salmonelles peuvent être présentes dans les aliments crus, en particulier dans les œufs, les produits laitiers et la viande, explique Le Huffington Post.

2. Quels sont les symptômes ?

Si la salmonellose est assez bénigne chez les adultes, elle peut cependant avoir des conséquences plus graves chez les personnes vulnérables comme les personnages âgées ou encore les nourrissons.

En cas de gastro-entérite avec des vomissements, de diarrhées parfois sanglantes, de crampes abdominales, de fièvre ou de maux de tête... Votre enfant a peut-être absorbé du lait contaminé.

Si votre bébé est jusqu'ici passé au travers de tous symptôme, prudence malgré tout. Le temps d'incubation est estimé à 72 heures

3. Que faire en cas de contamination ?

Interrogé par 20 minutes, le docteur Jean Lalau-Keraly assure qu'il ne faut pas "paniquer". Si un nourrisson, ou autre, est contaminé les parents doivent s'adresser à leur pédiatre, leur médecin ou éventuellement leur pharmacien pour se voir conseiller ponctuellement un lait de remplacement, notamment pour les bébés allergiques aux protéines de lait. Seuls les cas les plus graves peuvent nécessiter un passage par les urgences. 

L'hygiène est dans tous les cas primordiales pour éviter toute sorte de contamination. Se laver correctement les mains avant manipulation, laver soigneusement le biberon avant et après toute utilisation, nettoyer le réfrigérateur où se logent de nombreuses bactéries sont des gestes du quotidien à bien mettre en place pour éviter la propagation de la bactérie. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés