1 min de lecture Jeux Olympiques

JO 2024 : le séjour à Lima a coûté 1,5 million d'euros

La facture du voyage à Lima de la délégation française pour l'annonce de la ville-hôte atteint une somme faramineuse, pour seulement six jours.

RTL Matin
Yves Contassot : "Je ne sais pas où l'on place la barre de la sobriété, mais..."
Crédit Média : Nicolas Burnens / RTL Crédit Image : Eric FEFERBERG / AFP

"Hôtel cinq étoiles", "meilleur restaurant du pays, "avion spécial"... La délégation olympique française n'aurait pas lésiné sur les dépenses à Lima lors de la session d'attribution des JO 2024. Du 8 au 15 septembre, la délégation française était dans la capitale péruvienne pour la candidature de Paris comme ville hôte des Jeux olympiques. Pour ce voyage de six jours, la facture totale a atteint 1,5 million d'euros, selon une information de Mediapart confirmée auprès de RTL.

Mediapart révèle que les 320 personnes de la délégation - le nombre maximum autorisé - auraient totalisé une facture impressionnante : "4.687 euros par tête, à la charge du GIP Paris 2024 (financé à 50 % par le public), pour une présentation sans enjeu et quelques jours de visites seulement".

La délégation aurait ainsi accumulé de nombreux frais : "Un Boeing spécialement affrété jusqu’à Lima. Une soirée pour 300 personnes dans l’un des plus prestigieux restaurants du monde. Et tout le confort du Swissôtel, un établissement 5 étoiles au cœur de la ville" peut-on lire dans leurs colonnes.

Une "sobriété financière" remise en cause

Auprès de RTL, l'équipe de Paris 2024 confirme cette somme de 1,5 million d'euros. Elle précise toutefois que cela n'a rien de choquant, dans la mesure où cela comprend à la fois le déplacement, l'hébergement, mais aussi la production de deux films visant à promouvoir la candidature de Paris.

Cette addition salée fait grincer des dents. Yves Contassot, conseiller EELV de Paris, ne cache pas son amertume : "J'ai entendu les responsables de la candidature de Paris parler de sobriété financière. Je ne sais pas où l'on place la barre de la sobriété, mais certainement pas à 1,5 million d'euros pour un voyage à Lima, sachant qu'il n'y avait pas de véritable enjeu car pas de candidat en face de Paris. Une petite délégation de 20, 30 à 40 personnes aurait sans doute été suffisante. Mais 300 personnes, ça n'a pas de sens".

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés