1 min de lecture Mort de Johnny Hallyday

Françoise Hardy doit "ses plus grandes émotions de spectacle" à Johnny

INVITÉE RTL - Émue par la disparition de Johnny Hallyday, François Hardy a confié son immense respect pour une bête de scène capable de transmettre des émotions incroyables.

L'invité du Grand Soir
L'invité du Grand Soir du 06 décembre 2017

Elle a débuté en même temps que Johnny, avec le même directeur artistique que lui, dans cette génération "yéyé".  Alors c'est forcément un réveil terrible qu'a vécu Françoise Hardy mercredi 6 décembre. "Je me lève toujours très tôt. Et j'ai entendu la nouvelle de sa mort à 5 h du matin. J'ai tout de suite envoyé un message à Jacques et Thomas (Dutronc) qui l'adoraient."

Elle garde un souvenir vivace des concerts de la tournée des Vieilles Canailles. "La dernière apparition à Carcassonne, j'ai été bouleversée quand Johnny a fait monter ses deux petites filles sur scène. Je me suis dit qu'il savait que c'était sans doute la dernière fois qu'il était sur scène."

C'est cette dernière tournée qui a fait comprendre que Johnny était très malade. "Oui on le savait, confirme François Hardy. Ça a été un chemin de croix parfois mais il voulait la faire. C'est formidable qu'il y soit arrivé."

C'est un hommage teinté de respect d'une artiste à un autre, que livre la chanteuse. "Je lui dois mes plus grandes émotions de spectacle sur scène." Elle se remémore une anecdote amusante. "J'avais adoré son spectacle à Bercy en 1987 mise en scène par Michel Berger. J'y avais traîné de force Jacques (Dutronc), parce que Jacques n'aime pas trop sortir même pour voir ses amis." C'est sans regret qu'il y était allé.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés