1 min de lecture Justice

Disparition de Maëlys : "Des trucs ne vont pas", dénonce le père du suspect sur RTL

DOCUMENT RTL - Le père de Nordhal L. met lui aussi en doute la chronologie présentée par le procureur de Grenoble et demande à ce que certains témoignages soient "pris en considération".

RTL Matin
Disparition de Maëlys : "Il y a des trucs qui ne vont pas", assure le père du suspect
Crédit Média : Serge Pueyo Crédit Image : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Les proches du principal suspect dans la disparition de Maëlys, Nordhal L., ont décidé de passer à l'offensive. Après les propos de l'avocat, c'est le père du suspect, Jean-Pierre L., qui dénonce l'acharnement judiciaire dans cette affaire. "Ça ne colle pas, il y a des trucs qui ne vont pas", a-t-il déclaré au micro de RTL.

Principal problème ? La chronologie dressée par les enquêteurs. "On l'accuse d'avoir enlevé Maëlys alors qu'à 3h15, elle était encore au mariage. Il y a des témoins, c'est important. Il faut que ce soit pris en considération", a-t-il ajouté.

Des propos qui font écho à ceux de l'avocat de Nordhal L., Me Alain Jakubowicz. Invité de BFM TV lundi 4 décembre, il a lourdement mis en cause le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, l'accusant d'avoir donné à la presse une chronologie "impossible" de la nuit où a disparu la fillette. "Nous savons avec une quasi-certitude qu'avant 03h30 personne ne s'inquiète de la disparition de Maëlys", or "toute l'accusation du procureur repose sur le postulat selon lequel l'enfant a disparu à 2h45", a dénoncé l'avocat.

Nordhal L., rapidement soupçonné après la disparition de la petite Maëlys, a été mis en examen pour meurtre le 30 novembre dernier au terme de son audition.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés