1 min de lecture Seine-Saint-Denis

Seine-Saint-Denis : un mort et sept blessés après une intoxication au monoxyde de carbone

Une personne est décédée et sept autres ont été blessées après une intoxication au monoxyde de carbone. Une chaudière défectueuse serait à l'origine du drame.

Un pompier devant son véhicule, le 4 novembre 2012, à Boulogne-sur-Mer (illustration).
Un pompier devant son véhicule, le 4 novembre 2012, à Boulogne-sur-Mer (illustration). Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une intoxication au monoxyde de carbone a fait de nouvelles victimes en Seine-Saint-Denis. Une personne a été tuée et sept autres ont été blessées, dont deux gravement, dimanche 9 février aux Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les victimes ont été intoxiquées "dans la soirée", alors qu'elles se trouvaient au sous-sol d'un petit pavillon, a précisé une source policière. L'intoxication a été provoqué par une chaudière défectueuse.

Un homme de nationalité moldave est décédé et sept autres personnes ont été blessées. Dans un communiqué, l'Agence Régionale de Santé (ARS) a mis en garde début février contre une "forte augmentation" des intoxications au monoxyde de carbone, "dues à l'utilisation d'appareils de chauffage de fortune de type braséro ou barbecue".

"Depuis le 1er septembre 2013, la proportion d'intoxications au monoxyde de carbone liées à l'utilisation de ce type d'appareils a doublé par rapport à l'année dernière en Ile-de-France", souligne l'ARS. Selon l'agence, 307 personnes ont été exposées au monoxyde de carbone depuis cette date en Ile-de-France, principalement en Seine-Saint-Denis, Yvelines et Seine-et-Marne. Parmi elles, 257 ont été hospitalisées aux urgences.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-Saint-Denis Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants