1 min de lecture Environnement

L'Arctique va accueillir le plus grand datacenter au monde

Ce centre géant de stockage de données informatiques va être installé au Pole Nord. Il sera alimenté par des énergies vertes.

C'est notre Planète
L'Arctique va accueillir le plus grand datacenter au monde
Crédit Média : Virginie Garin Crédit Image : HDR

L'Arctique est en train de devenir le congélateur de la planète. On y conserve plein de choses. Après l'énorme banque de semences agricoles construite sous la glace en Norvège, une entreprise va mettre au frais les données informatiques (des banques ou des entreprises). La Norvège, encore elle, va autoriser la construction d'un datacenter tout au nord du pays. Ce sera un immense site de 60 hectares (l'équivalent de 80 terrains de foot).

Il y aura quatre bâtiments au bord d'un fjord. Avec, dans chacun, de puissants ordinateurs qui vont conserver vos documents bancaires, vos photos, tout ce qui est sur le web (des milliards de données des consommateurs et des entreprises). Le site va être alimenté par des énergies renouvelables, essentiellement des éoliennes.

Le problème de ces datacenters, c'est qu'ils produisent beaucoup de chaleur, quand les ordinateurs tournent en permanence et qu'il faut les refroidir. Voilà pourquoi on les met près du Pôle Nord : pas besoin de clim', ça fait des économies d'énergie. Mais les grands groupes informatiques sont accusés par les écologistes, à juste titre, de produire énormément de gaz à effet de serre.

Facebook et Apple sont en train aussi d'installer leurs ordinateurs au nord de l'Europe pour aller chercher le froid. Ils devront juste éviter la mésaventure qui est arrivée au coffre-fort agricole, à la banque de semences. À cause du réchauffement justement, au printemps dernier, la glace a fondu et une partie a été inondée. Cette fois, il va falloir mettre les ordinateurs dans des salles étanches.

La rédaction vous recommande