1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. ITESOFT et la facture électronique : une transition maîtrisée
2 min de lecture

ITESOFT et la facture électronique : une transition maîtrisée

Dès 2024, la réglementation sur la facture électronique obligatoire pour tous entrera en vigueur. Contrainte ou opportunité ? Pour réussir leur transition, les entreprises peuvent se faire accompagner par des acteurs du numérique, comme ITESOFT, dont Frédéric Massy est le CMO.

RTL Partenaire
Avec Logo Bsmart

Fondée sur l’article 153 de loi de finance 2020, la facture électronique obligatoire entrera en vigueur dès le mois de juillet 2024, pour les échanges inter-entreprises, selon un calendrier précis. Si toutes les entreprises doivent être en capacité de recevoir des factures de manière dématérialisée à cette date, les échéances sont dégressives selon la taille de l’entreprise. Pourtant, alors que l’échéance approche, moins de 10 % des entreprises françaises ont complètement digitalisé leurs processus liés à la facture, selon une étude de ITESOFT et Markess. Selon cette même enquête, 60 % des entreprises ont un besoin de clarification sur cette réglementation et plus de la moitié ne se sentent pas prêtes à prendre en charge les formats de facture définis par la réforme.

Déjà mis en place dans de nombreux pays sud-américains et européens, la facturation électronique a plusieurs objectifs pour l’État français, comme l’explique Frédéric Massy, CMO d’ITESOFT, un éditeur logiciel spécialisé notamment dans la dématérialisation des échanges : « La première motivation est de limiter la fraude à la TVA, qui est estimée à 13-14 milliards d’euros par année. L’objectif est également d’aider les entreprises à être plus performantes en traitant les échanges entre les fournisseurs et les clients de manière digitale et moins onéreuse. Cela permettra également à l’État d’avoir des informations en temps réel sur l’activité économique du pays. En effet, le nombre de factures en BtoB en France est estimé à 2 milliards par an, dont plus de la moitié sont encore en format papier, email ou PDF. En faisant transiter les factures via ses propres plateformes de facturation, l’État aura accès à une grande richesse d'informations économiques ». 

Transformer une contrainte réglementaire en opportunité

À lire aussi


Afin de bénéficier pleinement de cette réforme, ITESOFT conseille de digitaliser et d’automatiser sans attendre ses processus liés à la facturation. Pour ce faire, l’acteur French Tech accompagne ses clients sur l’ensemble du processus facture : émission, transmission, réception. Cela à travers sa solution logicielle "facture électronique 2024 Ready", mais également ses audits et ses conseils. Avec 650 clients, des ETI ou des Grands comptes répartis sur 30 pays, l’entreprise française met toujours l’innovation au cœur de ses priorités, en investissant 20 % de son chiffre d’affaires dans sa R&D. Dans ce contexte ITESOFT proposera une Plateforme de Dématérialisation Partenaire enregistrée auprès de l'Etat , ainsi que des services d'Opérateur de Dématérialisation.

Ainsi, ITESOFT a bien conscience de la puissance de cette réforme et des bénéfices que cela peut provoquer pour les sociétés. « Cela permettra de réduire le temps de traitement des factures. De plus, on estime qu’une facture traitée manuellement coûte entre 18 et 20 euros à une entreprise, pour environ 2 euros pour une facture digitalisée. L’entreprise aura également une plus grande visibilité et traçabilité sur ses factures et les délais de paiement. La France déploie cette réforme avec ambition, pour servir les entreprises et ne pas en faire une contrainte », ajoute Frédéric Massy. ITESOFT accompagne donc ses clients à voir la dématérialisation des factures comme une opportunité de se digitaliser avec succès.

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/