1 min de lecture Info

Salaires fonctionnaires : "Le PS généreux avec l'argent des autres"

François Sauvadet, ministre de la Fonction publique entre 2011 et 2012, a déploré l'annonce de la hausse des salaires des fonctionnaires début 2014.

L'ancien ministre de la Fonction publique François Sauvadet (UDI)
L'ancien ministre de la Fonction publique François Sauvadet (UDI) Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La hausse des salaires des fonctionnaires continue de faire réagir. A commencer par François Sauvadet (UDI). L'ancien ministre de la Fonction publique a notamment dénoncé "un PS généreux avec l'argent des autres" après l'annonce par Marylise Lebranchu d'un coup de pouce salarial des agents des catégories C au 1er janvier 2014.

"Cette générosité, qui concerne 2,4 millions de fonctionnaires, s'explique assez aisément : l'État employant moins de fonctionnaires de catégorie C, cette mesure lui coûtera moins de 200 millions d'euros, contre près de 600 millions d'euros pour les collectivités territoriales", relève dans un communiqué François Sauvadet. "Après avoir opposé les salariés du public à ceux du privé en supprimant la journée de carence, le gouvernement oppose les fonctionnaires de catégorie C aux autres".

La fonction publique compte trois catégories d'agents, A, B et C. Cette dernière catégorie, au sein de laquelle "plus d'un million de fonctionnaires ont aujourd'hui un traitement proche du salaire minimum", selon le gouvernement, constitue 47% des agents, d'après les dernières données disponibles.

"Cette hausse ne profitera donc pas à tous, et elle pèsera lourdement sur les collectivités territoriales, déjà victimes d'une forte baisse des dotations de l'État, d'une hausse des charges subies et d'une baisse de leurs ressources propres", souligne ainsi le président du conseil général de Côte d'or. "Comme pour le RSA ou la réforme des rythmes scolaires, l'État se défausse sur les collectivités pour financer ses mesures ! Être généreux avec l'argent des autres est une vieille tradition socialiste - c'est l'inverse de la générosité!"

À lire aussi
Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris le 12 décembre 2018 coronavirus
Covid-19 : le parquet de Paris ouvre une enquête sur la gestion de la crise

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants