1 min de lecture Cigarette électronique

Saint-Lô : la cigarette électronique bannie des lieux publics

TÉMOIGNAGE - La municipalité de Saint-Lô a interdit le "vapotage" dans les établissements communaux de la ville pour préserver le confort de ses administrés.

Un fumeur de cigarette électronique, en septembre 2013 (archives)
Un fumeur de cigarette électronique, en septembre 2013 (archives) Crédit : FRANCK FIFE / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Pas de "vapotage" dans les lieux publics. La mairie de Saint-Lô, dans la Manche, a interdit la cigarette électronique par un arrêté municipal après plusieurs plaintes de non-fumeurs incommodés par les vapeurs des e-cigarettes. Une première dans l'Hexagone, qui semble répondre du principe de précaution.

Depuis le 13 novembre dernier, la cigarette électronique est proscrite de l'ensemble des bâtiments communaux de la ville, notamment à la bibliothèque où la pratique s'était généralisée, selon François Digard, maire UMP de Saint-Lô.

Une approche pédagogique

"Des usagers de la bibliothèque municipale se sont plaints de la présence de fumeurs de cigarette électronique et de la diffusion de vapeur parfois aromatisées", explique l'édile au micro de RTL. Je crois que c'est un produit qui n'offre pas encore suffisamment de recul pour avoir des certitudes sur ses conséquences sur la santé. Mais au delà de ce problème là, il en va du confort que l'on doit apporter à nos lieux publics, à savoir un air de bonne qualité qui soit le plus neutre possible. Ça participe plutôt du savoir-vivre. L'idée n'est pas de faire la chasse à la cigarette électronique mais d'avoir une approche pédagogique", précise François Digard.

À lire aussi
Une femme fume avec une cigarette électronique à Los Angeles en 2014. États-Unis
États-Unis : la vente de cigarettes électroniques bientôt restreinte

Principe de précaution

Déjà interdite dans les trains et par la RATP, la cigarette électronique est également dans le viseur de plusieurs organisations, dont l'OMS, 60 millions de consommateurs et l'Organisation Internationale de la Santé, qui a récemment pris position contre son utilisation.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, étudie toujours la possibilité de l'interdire des lieux publics après l'avoir déjà interdite aux mineurs, au nom du principe de précaution. Une notion précisée par la loi Barnier en 1995 et inscrite dans le droit français, au sommet de la hiérarchie des normes, depuis 2005 et la Charte de l'environnement. Le principe de précaution préconise notamment aux autorités publiques d'adopter des mesures de protection même en l’absence de certitudes scientifiques complexes attestant de l'existence d'un risque.

>
Saint-Lô : la cigarette électronique bannie des lieux publics Crédit Image : Kervin Portelli | Crédit Média : François Digard | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cigarette électronique Info Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7767358043
Saint-Lô : la cigarette électronique bannie des lieux publics
Saint-Lô : la cigarette électronique bannie des lieux publics
TÉMOIGNAGE - La municipalité de Saint-Lô a interdit le "vapotage" dans les établissements communaux de la ville pour préserver le confort de ses administrés.
https://www.rtl.fr/actu/saint-lo-la-cigarette-electronique-bannie-des-lieux-publics-7767358043
2013-11-27 16:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5GN9AV7ZBWiS5qZvn7ktng/330v220-2/online/image/2013/1026/7766082272_un-fumeur-de-cigarette-electronique-en-septembre-2013-archives.jpg