2 min de lecture Vincent Peillon

Rythmes scolaires : réforme "sans difficulté" dans 93,5% des communes

Selon un premier bilan du ministère de l'Éducation nationale, la réforme des rythmes scolaires ne pose aucune "difficulté" dans 93,5% des 3.223 communes pour lesquelles le ministère a des remontées.

Des élèves dans une salle de classe, dans le Sud-Ouest de la France, le 4 septembre 2013.
Des élèves dans une salle de classe, dans le Sud-Ouest de la France, le 4 septembre 2013. Crédit : AFP / PASCAL PAVANI
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Appliquée depuis septembre dans 4.000 communes, la réforme des rythmes scolaires se déroule "sans difficulté" dans 93,5% des 3.223 communes qui ont répondu à l'enquête du ministère de l'Éducation, selon un premier bilan communiqué ce vendredi 8 novembre. L'état des lieux est ainsi "vert" pour 93,5% des communes ayant renoué avec la semaine de 4,5 jours en septembre, "orange" pour 5,2% (dont Paris) et "rouge" pour 1,3%.

La réforme des rythmes a été adoptée en septembre 2013 par 17% des communes scolarisant 22% des écoliers du public, les autres devant franchir le pas en septembre 2014. Des manifestations et grèves contre la réforme des rythmes sont prévues la semaine prochaine.

"Vert" signifiant qu'"aucune difficulté n'a été relayée concernant cette commune, ni par la mairie, ni par les parents d'élèves, ni par les personnels enseignants (saisie groupée possible)", "orange" que "des difficultés existent mais des ajustements sont en cours pour les surmonter" et enfin "rouge" que "des adaptations significatives restent à mettre en œuvre".

87,2 % des communes proposent des activités gratuites

Il s'agit d'un bilan établi au sein du ministère par la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO), sur la base de données renseignées par les directeurs académiques des services de l'Éducation nationale (Dasen), et qui porte sur 81% des communes qui ont adopté la réforme.

À lire aussi
Vincent Peillon dans le studio de RTL, le 10 janvier 2017 Vincent Peillon
Vincent Peillon sort "Un Chinois à Paris", un polar haletant

Parmi les 3.223 communes étudiées, 199 ont procédé au total à 318 ajustements (plusieurs possibles par commune). "On constate donc que les organisations mises en place sont robustes", estime le ministère. Sur ces 199 communes, les ajustements ont pu porter sur le temps scolaire (20,2%), le temps périscolaire (24,5%), la pause de la mi-journée (8,8%), l'articulation des temps (21,1%), la gestion des locaux (11,6%) ou encore la communication (13,8%).

Le bilan du ministère donne aussi des éléments sur la gratuité ou non des activités périscolaires, mais portant sur un échantillon plus réduit, 1.124 communes, soit 28,1% de celles qui ont adopté la réforme en septembre 2013. Parmi elles, 87,2% proposent des activités gratuites et 12,8% des activités payantes avec un coût "progressif et modéré".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vincent Peillon Info Rythmes scolaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766578440
Rythmes scolaires : réforme "sans difficulté" dans 93,5% des communes
Rythmes scolaires : réforme "sans difficulté" dans 93,5% des communes
Selon un premier bilan du ministère de l'Éducation nationale, la réforme des rythmes scolaires ne pose aucune "difficulté" dans 93,5% des 3.223 communes pour lesquelles le ministère a des remontées.
https://www.rtl.fr/actu/rythmes-scolaires-reforme-sans-difficulte-dans-93-5-des-communes-7766578440
2013-11-08 16:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0WqAWd8WPM2rYxWmrjseQQ/330v220-2/online/image/2013/1108/7766578395_la-situation-est-dans-le-rouge-dans-seulement-1-3-des-etablissement-scolaires-ayant-renoue-avec-la-semaine-de-4-5-jours-selon-le-ministere-de-l-education-photo-d-illustration.jpg