1 min de lecture Info

RSA : le nombre de bénéficiaires a augmenté de 7% en un an

Le nombre de bénéficiaires du revenu de solidarité active a augmenté de 7% en un an. Une croissance due à la conjoncture économique.

Des personnes quittent le siège parisien de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), le 27 mars 2007.
Des personnes quittent le siège parisien de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), le 27 mars 2007. Crédit : JACK GUEZ / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Près de 2,23 millions de foyers recevaient le RSA fin juin, un chiffre en progression de 7% sur un an, a indiqué ce vendredi 20 septembre la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf).

Sur ces 2,23 millions de foyers, plus de 2 millions résident en France métropolitaine, les autres habitant dans les départements d'outre-mer, selon le numéro du mois de septembre "RSA conjoncture" de la Cnaf. "La croissance du nombre de bénéficiaires s'élève à près de 7% entre juin 2012 et juin 2013, connaissant une accélération", souligne-t-elle.

Dans le détail, le nombre de bénéficiaires du RSA "socle" (493 euros pour une personne seule), revenu minimum pour personnes sans ressources (ex-RMI), connaît une hausse de 8,7%, atteignant 1,5 million fin juin. Le nombre de bénéficaires du RSA "activité", qui sert de complément à un petit salaire, s'élève quant à lui à 492.000 foyers, en hausse de 2,6%. En outre, 233.000 foyers reçoivent les deux prestations.

Selon la Cnaf, cette progression dynamique constatée depuis le début de l'année 2012, "est à relier à la situation défavorable du marché de l'emploi, le chômage connaissant une croissance continue sur cette période".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants