1 min de lecture Justice

Retour à la case prison pour Christian Iacono

Retour derrière les barreaux pour Christian Iacono. L'ancien maire de Vence, dans les Alpes-Maritimes, avait été condamné en février dernier pour le viol de son petit-fils, qui a depuis retiré ses accusations. Christian Iacono avait donc été libéré en juin dernier. Mais son pourvoi en cassation a été rejeté, et sa requête en révision n'a pas encore été étudiée. Du coup, la gendarmerie lui a signifié la semaine dernière qu'il devait se constituer prisonnier ce lundi matin à la prison de Grasse. C'est résigné et philosophe que l'ex-édile, âgé de 76 ans, est entré en prison pour quelques semaines.

L'ancien maire de Vence, Christian Iacono.
L'ancien maire de Vence, Christian Iacono. Crédit : AFP / Archives, Anne-Christine Poujoulat
Pierre Thébault Journaliste RTL

Il s'agit de sa quatrième incarcération en onze ans dans ce dossier qui trouble la justice et a suscité un élan de solidarité autour de l'ancien élu, âgé de 76 ans.

Accompagné par sa famille, sa fille Cécile, son épouse, son frère Guy et des proches, Christian Iacono a franchi lundi matin la porte de la maison d'arrêt de Grasse, où il avait été convoqué par courrier. A bonne distance, son petit-fils Gabriel, que le condamné a interdiction de rencontrer, a assisté à la scène. En juin dernier, par un courrier au parquet, il avait admis avoir inventé les accusations de viol et d'agression sexuelle qui ont lancé l'affaire il y a plus d'une décennie, alors qu'il était mineur.

La remise en liberté en juin de Christian Iacono avait sonné comme un signe d'espoir pour l'ancien maire. "Je crois qu'on est sur la voie de la vérité, pas encore tout à fait, mais presque", déclarait-il à l'époque à sa sortie de la maison d'arrêt de Grasse. Âgé de 76 ans, il avait été condamné en avril 2009, puis en appel le 23 février 2011, à neuf ans de prison pour le viol de son petit-fils.
 
Mais l'affaire a connu un saisissant rebondissement en mai 2011 lorsque Gabriel, aujourd'hui âgé de 20 ans, est subitement revenu sur ses accusations de viol alors qu'il les avait réitérés pendant onze ans. Christian Iacono s'est depuis pourvu en cassation, mais son pourvoi a été rejeté en novembre. Son avocat Me Gérard Baudoux a alors déposé une requête en révision devant la Commission de révision des condamnations pénales.

Christian Iacono était l'invité de Yves Calvi mardi matin sure RTL


Lire la suite
Justice Prisons Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants