2 min de lecture Info

Rachid Nekkaz continue de payer les amendes anti-niqab

À titre personnel, il est contre le port du niqab. Pourtant, l'homme d'affaires Rachid Nekkaz continue de régler les amendes infligées aux femmes portant le voile intégral en France.

Rachid Nekkaz estime avoir déjà réglé 672 amendes depuis 2010, dont 657 en France
Rachid Nekkaz estime avoir déjà réglé 672 amendes depuis 2010, dont 657 en France Crédit : AFP / Archives, Mehdi Fedouach
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Rachid Nekkaz frappe encore. Fidèle à sa promesse de régler les amendes infligées aux femmes portant le niqab, le président de l’association "Touche pas à ma constitution" s'est rendu lundi à la trésorerie générale de Trappes pour régler, en espèces, la sanction pécuniaire d'un montant de 172 euros reçue par une femme dans le Haut-Rhin.

672 amendes déjà réglées en trois ans

Une démarche pleine de sens : c'est dans cette commune des Yvelines qu'ont eu lieu le week-end dernier des échauffourées. Les manifestants protestaient contre le placement en garde à vue d'un homme interpellé jeudi dernier, lors d'un contrôle de sa femme qui se trouvait en infraction pour port d'un voile intégral dans l'espace public.

Rachid Nekkaz précise dans Le Parisien de ce mardi 23 juillet 2013 avoir déjà réglé 672 amendes de ce type depuis la création, en juillet 2010, de son fonds de défense de la liberté et de la laïcité, doté d’un million d’euros. Un fonds créé en prévision de l'entrée en vigueur en France de la loi contre le port du voile intégral, en avril 2011. Le "Zorro du niqab" – comme certains le surnomment – explique qu'il a déjà personnellement déboursé "117.000 euros en dépenses et frais d'avocats".

Rachid Nekkaz réclame un amendement

Son association a récemment déposé un recours auprès de la Cour européenne des droits de l'homme. En portant plainte contre les États belge et français pour violation des libertés fondamentales. Rachid Nekkaz, marié à une Américaine d’obédience catholique, est opposé à titre personnel au port du niqab.

À lire aussi
Le site Whirlpool d'Amiens (illustration) industrie
Les infos de 6h30 - Whirlpool : Emmanuel Macron doit revoir les ex-salariés à Amiens

Il ne souhaite pas l’abrogation de la loi, mais son amendement afin de permettre aux femmes de porter librement le niqab exclusivement dans la rue. Une rue qu'il considère comme le "patrimoine universel de l’Humanité dans toutes les démocraties de droit".

Rachid Nekkaz, qui a écrit au une lettre au Président de la République lui demandant la déchéance de sa nationalité, avait rendez-vous ce mardi à la trésorerie d'Évry, dans l'Essonne. La ville du ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Société Port du voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants