1 min de lecture Faits divers

Que devient Dominique, qui vivait dans 1,56 m² à Paris ?

Dix millions de personnes sont touchées par le mal-logement en France, selon le rapport de la Fondation Abbé Pierre publié ce vendredi. Un cas emblématique que RTL était la première à vous révéler il y a deux semaines : celui de Dominique, qui a vécu pendant quinze ans à Paris dans un local de moins de 2 mètres carrés. Quelle est sa situation aujourd'hui ? Guillaume Chièze est allé aux nouvelles.

La photo de l'appartement de 1,56m² dans lequel a vécu Dominique pendant quinze ans
La photo de l'appartement de 1,56m² dans lequel a vécu Dominique pendant quinze ans Crédit : Fondation Abbé Pierre
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze Journaliste RTL

En haut de la pile des dossiers de classés urgents

Le dossier de Dominique est monté jusqu'au plus haut niveau de l'Etat : à l'Elysée, sur le bureau de François Hollande, qui recevait jeudi les représentants de la Fondation Abbé Pierre. Depuis la diffusion de notre reportage sur RTL, la préfecture de Paris a accéléré la procédure. Son cas est maintenant en haut de la pile des dossiers de classés urgents. De quoi retrouver un logement provisoire dans les plus brefs délais.

Mais pour le moment, Dominique est toujours hébergé chez un ami. Le local de 1,56 mètres carrés qu'il occupait, est condamné. C'est maintenant sur le plan judiciaire que la Fondation Abbé Pierre accompagne Dominique. Patrick Doutreligne, son président, en a fait un cas emblématique du mal-logement. "Il faut à tout prix que le propriétaire respecte la loi. Il a loué quelque chose qui était anormal et illégal. On va aller jusqu'au bout de la bagarre, avec l'accord de cette personne pour qu'elle soit relogée de manière digne et totalement légale".

Le procès aura lieu le 12 février. Dominique réclamera à sa propriétaire des dommages et intérêts, symboliques, et surtout un relogement décent.
La photo de l'appartement de 1,56m² dans lequel habitait un homme à Paris

Lire la suite
Faits divers Immobilier Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants