1 min de lecture François Fillon

Présidence UMP : Copé réaffirme sa victoire, Fillon "confirme" son "avance"

Au lendemain d'une soirée de déchirements entre les deux camps qui se disputent la présidence de l'UMP, les finalistes campaient sur leurs positions lundi matin. Jean-François Copé a réaffirmé qu'il avait remporté le scrutin face à François Fillon. "J'attends sereinement que la commission de validation le confirme", a lancé le député-maire de Meaux. Un peu plus tard, son rival a "confirmé" son "avance" et appelé à attendre "avec sang-froid" les résultats officiels. Selon le maire de Bordeaux Alain Juppé, fondateur de l'UMP, les deux hommes sont prêts à accepter la décision de la commission de contrôle des opérations électorales du parti.

La guerre des nerfs se poursuit à l'UMP
La guerre des nerfs se poursuit à l'UMP Crédit : AFP / Archives, Denis Charlet
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

Suspense

A-t-il gagné, lui demande-t-on sur BFM TV, à l'issue d'une nuit de déchirements entre les deux camps qui se disputent ce poste ? "Ma réponse est oui", a dit Jean-François Copé. "Il n'est pas question que l'on prenne en compte les résultats de bureaux sur lesquels il y a eu des fraudes", a-t-il demandé. Mais même si on les prend en compte, "je ne crois pas que je perds", a-t-il dit.

"A cette heure, notre décompte confirme l'avance de François Fillon, mais seuls les chiffres définitifs et officiels permettront de trancher la situation", a déclaré l'ancien de son côté Premier ministre François Fillon dans un communiqué. "François Fillon tient à rappeler à chacun qu'il appartient d'attendre avec sang-froid le verdict de la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales" (Cocoe) de l'UMP, ajoute le candidat à la présidence du parti.

Plus tôt sur RTL, l'ex-Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin - qui soutient le député-maire de Meaux - a lancé un appel à la "dédramatisation", au lendemain d'une soirée de déchirements entre les deux camps qui se disputent la présidence de ce parti dont il a constaté un "durcissement".

Le vote des adhérents pour désigner un nouveau président à l'UMP a tourné à la foire d'empoigne dimanche, Jean-François Copé et François Fillon revendiquant chacun la victoire tandis que la commission interne chargée de valider le scrutin s'est dit dans la nuit incapable d'annoncer qui avait gagné. La Cocoe a repris ses travaux lundi peu après 10 heures. Des représentants des deux camps assistent à ses travaux, dont Eric Ciotti pour François Fillon et Roger Karoutchi pour Jean-François Copé.

ANIMATION - Le congrès de l'UMP, mode d'emploi
(cliquez sur l'image pour découvrir l'animation)
Le congrès de l'UMP : mode d'emploi

Lire la suite
François Fillon Jean-François Copé Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants