1 min de lecture Info

Pradaxa : "Il faut le retirer du marché", exige la famille d'une victime

TÉMOIGNAGE - Début 2013, le pradaxa a été remis en cause après la mort de quatre personnes âgées qui prenaient cet anti-coagulant de nouvelle génération. La famille d'une victime veut faire retirer le médicament du marché.

Le pradaxa remis en cause après le décès de quatre personnes âgés.
Le pradaxa remis en cause après le décès de quatre personnes âgés. Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Paulette Aymard, âgée de 81 ans avait été hospitalisée en octobre 2012 pour un léger dysfonctionnement cardiaque. Les médecins lui avaient prescrit du pradaxa. Elle décédait quelques jours plus tard.

Pour sa fille, Nathalie, le médicament est indubitablement la cause de la mort de sa mère. "C'est évident que le pradaxa a joué un rôle, assène-t-elle au micro de RTL, mercredi 9 octobre. Il a déclenché une hémorragie incontrôlable qui a mené au décès. De plus, ce médicament n'a pas d'antidote".

Trop risqué pour la mise en vente

Nathalie a déposé une plainte contre le laboratoire Allemand Boringher, qui fabrique le médicament apparu en 2008. Mais également une autre contre l'Agence Nationale de Sécurité du médicament (ANSM), à qui elle reproche d'avoir méconnu les principes de prévention.

La rédaction vous recommande

Elle ne voit qu'une seule issue possible au problème : "Ce médicament n'est pas sécurisé. Tant qu'il n'est pas plus sûr, il faut le retirer du marché. Il faut le faire maintenant parce qu'il y a eu des morts".

J'essaye de monter une association pour que les gens puissent enfin parler

Nathalie, fille d'un victime potentielle du pradaxa
Partager la citation

Le combat n'est pas fini

À lire aussi
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique reportage
Vous êtes comme ça du 25 septembre 2020

Sachant qu'elle n'est pas "un cas unique", Nathalie veut aider les familles concernées par la même tragédie : "Si on avait pu arrêter ce traitement pour notre mère, on aurait pu éviter d'autres décès. Nous sommes là pour les victimes, pour essayer de monter une association pour que les gens puissent enfin parler", confie la fille de la victime.

Le laboratoire Boringher n'a toujours pas réagi depuis le début de l'affaire.

>
Pradaxa : "Il faut le retirer du marché", demande la famille d'une victime Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Médicaments Pharmacie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants