1 min de lecture Éducation nationale

Pour sauver l'orthographe, moins de lecture et plus d'exercices !

C'est le grand retour de la bonne vieille dictée ! Afin d'améliorer le niveau d'orthographe, le ministère de l'Éducation nationale va adresser une circulaire sur l'orthographe dans les prochains jours à tous les professeurs d'école primaire de CE2, CM1 et CM2. Dans ce dépliant qui se compose de 6 pages, dont 4 pages de recommandations, le ministère préconise "un enseignement progressif et explicite" de l'orthographe.

Un élève écrit sur le tableau noir en France le 05 septembre 2011.
Un élève écrit sur le tableau noir en France le 05 septembre 2011. Crédit : AFP/Archives, Frank Perry
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et La rédaction numérique de RTL

Ce que propose la circulaire

Au programme : bien moins de lecture et davantage d'exercices !
Selon cette circulaire qui a bien failli passer en douce, "Diverses recherches convergent pour montrer que l'orthographe, comme la grammaire, le vocabulaire, la compréhension des textes, doit être abordée de manière explicite et progressive" peut-on lire.

Avant de poursuivre : "Cet enseignement concerne la connaissance des formes écrites des mots et leurs règles de fonctionnement. Un enseignement explicite et progressif de l'orthographe est donc nécessaire. Il apporte une aide particulière aux élèves les plus fragiles linguistiquement en leur donnant des points de repère, gage d'une plus grande assurance et d'une meilleure efficacité d'usage de la langue". Soit pour le papier.

Les règles, les accords et les exceptions

Dans les faits, donc moins de lecture telle quelle, davantage d'exercices, mais d'abord des séances de découvertes : de courts moments prévus tous les jours pour apprendre des listes de mots, parce que la langue française est difficile. Ainsi, pas évident pour un enfant d'écrire "alors" avec un "s", "pendant" avec un "t" ou "beaucoup" sans y mettre deux "o". Égalementa u tableau noir, des séances plus longues pour enseigner aux enfants les règles, les accords et les exceptions. Et après seulement, place aux exercices.

L'objectif, c'est qu'en 5 ans, du CP au CM2, l'enfant arrive à rédiger un petit recit d'une demi-page à une page en commettant peu d'erreurs, voire pas du tout.

Il faut dire que le niveau d'orthographe des petits Français baisse. Selon une étude, réalisée par la direction statistique du ministère sur les performances des élèves de CM2 à vingt ans d'intervalle 1987-2007, le nombre d'erreurs sur une même dictée est passé en moyenne de 10,7 en 1987 à 14,7 en 2007. Le pourcentage d'élèves qui faisaient plus de quinze erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd'hui de 46 %.

Lire la suite
Éducation nationale Société Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7747713475
Pour sauver l'orthographe, moins de lecture et plus d'exercices !
Pour sauver l'orthographe, moins de lecture et plus d'exercices !
C'est le grand retour de la bonne vieille dictée ! Afin d'améliorer le niveau d'orthographe, le ministère de l'Éducation nationale va adresser une circulaire sur l'orthographe dans les prochains jours à tous les professeurs d'école primaire de CE2, CM1 et CM2. Dans ce dépliant qui se compose de 6 pages, dont 4 pages de recommandations, le ministère préconise "un enseignement progressif et explicite" de l'orthographe.
https://www.rtl.fr/actu/pour-sauver-l-orthographe-moins-de-lecture-et-plus-d-exercices-7747713475
2012-05-03 17:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YJkdm6qmFdimwsTX0wxFZA/330v220-2/online/image/2012/0215/7743804116_un-eleve-ecrit-sur-le-tableau-noir-en-france-le-05-septembre-2011.jpg