1 min de lecture Environnement

Pollution : "Les politiques doivent prendre des mesures concrètes", dit une experte

RÉACTION - Après avoir classé la pollution de l'air extérieur comme cancérigène, l'OMS attend désormais des mesures politiques concrètes pour lutter contre l'émission des polluants.

Les gaz d'échappements sont en partie responsables de la pollution de l'air dans les grandes villes selon l'OMS
Les gaz d'échappements sont en partie responsables de la pollution de l'air dans les grandes villes selon l'OMS Crédit : AFP
Virgine Garin
Virginie Garin et La rédaction numérique de RTL

Respirer de l'air pollué n'est pas juste dangereux, c'est carrément mortel. C'est le cri d'alarme lancé par l'Organisation Mondiale de la Santé. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (IARC), une agence spécialisée de l'OMS, a annoncé ce jeudi 17 octobre qu'elle classifiait la pollution de l'air extérieur comme cancérigène.

Des études précédentes avaient déjà pointé les risques cancérigènes des fines particules favorisant la contamination de l'air liées aux transports, aux industries et autres polluants dans les grandes villes. Le dioxyde d'azote et l'ozone, notamment, formeraient un cocktail détonnant favorisant l'asthme et responsable de maladies cardiovasculaires et d'au moins 220.000 cancers du poumon chaque année dans le monde.

Des mesures concrètes pour réduire les émissions de polluants

En tirant la sonnette d'alarme aujourd'hui, l'OMS entend surtout réveiller les consciences. "Le problème de la contamination de l'air est énorme pour la santé publique. En prenant connaissance des conséquences que ça peut engendrer, nous espérons que les citoyens mettront plus de pression sur les décideurs politiques pour qu'ils prennent des mesures concrètes afin de réduire l'émission de ces polluants", a affirmé au micro de RTL Maria Meira, docteur à l'OMS.

À lire aussi
La campagne contre l'huile de palme masquée de Foodwatch France consommation
Foodwatch dénonce l'huile de palme masquée dans 5 produits de la grande distribution

En France, la pollution tuerait 40 000 personnes par an. Une situation bien pire encore dans les pays émergents. En Chine, notamment, les hôpitaux se remplissent régulièrement de malades à chaque pic de pollution.

>
Pollution cancérigène : "Il faut que les décideurs politiques prennent des mesures concrètes", dit une experte de l'OMS Crédit Image : Fred Bukajlo / SIPA / RTL | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande

D

Lire la suite
Environnement Info Pollution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765717940
Pollution : "Les politiques doivent prendre des mesures concrètes", dit une experte
Pollution : "Les politiques doivent prendre des mesures concrètes", dit une experte
RÉACTION - Après avoir classé la pollution de l'air extérieur comme cancérigène, l'OMS attend désormais des mesures politiques concrètes pour lutter contre l'émission des polluants.
https://www.rtl.fr/actu/pollution-les-politiques-doivent-prendre-des-mesures-concretes-dit-une-experte-7765717940
2013-10-17 21:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KkjIzgVMNX4OrdisXBmitg/330v220-2/online/image/2013/1017/7765719100_les-gaz-d-echappements-sont-en-partie-responsables-de-la-pollution-de-l-air-dans-les-grandes-villes-selon-l-oms.jpg