1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Zoo de Beauval : Sarkozy, "très ému", a rendu visite au bébé panda
1 min de lecture

Zoo de Beauval : Sarkozy, "très ému", a rendu visite au bébé panda

REPORTAGE - L'ancien chef de l'État a contribué au transfert en France d'un couple de pandas. Leur bébé est né le 4 août.

Nicolas Sarkozy au zoo de Beauval, mercredi 22 novembre 2017.
Nicolas Sarkozy au zoo de Beauval, mercredi 22 novembre 2017.
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Zoo de Beauval Sarkozy, très ému, a rendu visite au bébé panda
01:37
Christian Panvert & Ludovic Galtier

Nicolas Sarkozy au zoo. Mercredi 22 novembre, l'ancien président de la République, invité par les autorités chinoises, est allé voir le bébé panda à Saint-Aignan (Loir-et-Cher). Le premier président des Républicains avait obtenu la venue d'un couple de pandas en France, lors d'une visite en Chine.

Depuis, ce couple s'est reproduit. Le petit Mini Yuan Zi, c'est son nom, a vu le jour le 4 août. Premier panda à naître en France, il a donc eu l'honneur de recevoir la visite de l'ancien Président Nicolas Sarkozy, qui a passé une partie de l'après-midi dans le parc.

L'ancien locataire de l'Élysée s'est prêté de bonne grâce aux photos, a visité l'espace consacré aux hippopotames, puis aux lions avant de s'arrêter devant Yuan Zi, le papa panda en pleine dégustation de bambous. "Je viens simplement parce que je suis un sentimental, par amitié, je viens voir le résultat du travail d'une famille (Delord, propriétaire du zoo, ndlr), de plusieurs générations d'employés, d'élus, de gens qui aiment leur territoire. La leçon ici, c'est la leçon de la passion et de l'énergie. Aucun territoire n'est condamné, il ne faut jamais renoncer." "On reviendra avec Carla et Giulia (sa fille, NDLR) dans un cadre très privé", a-t-il ajouté.

À l'abri des regards, il est ensuite entré dans le box, où les soigneuses chinoises lui ont présenté le bébé panda. La directrice de la communication du zoo raconte : "Il a pu approcher le bébé, il était très ému. C'est grâce à lui aussi que ce bébé est là sur ce sol français." Mini Yuan Zi aura un nom le 4 décembre. Il est choisi par la première dame chinoise et son homologue française, Brigitte Macron, qui assistera au baptême. La Chine récupérera le bébé panda de Beauval d'ici à trois ans, lorsqu'il sera sevré.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/