1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Yes la meuf est dead" : Marlène Schiappa affiche son soutien à Sibeth Ndiaye
1 min de lecture

"Yes la meuf est dead" : Marlène Schiappa affiche son soutien à Sibeth Ndiaye

Depuis la publication du "Canard Enchaîné", la cheffe de la communication de l'Élysée, Sibeth Ndiaye, est devenue la cible d'une déferlante de commentaires haineux et xénophobes.

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité des femmes, à la sortie de l'Élysée le 22 juin 2017.
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité des femmes, à la sortie de l'Élysée le 22 juin 2017.
Crédit : VILLARD/SIPA
Amélie James

"La violence en politique commence par le cyber-lynchage et étrangement, cible davantage les femmes. 
Soutien #SibethNdiaye #sexisme #racisme". Sur son compte Twitter, Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes a tenu à témoigner son soutien à Sibeth Ndiaye. 

La secrétaire d'État Marlène Schiappa est donc venue au secours de la jeune femme par le biais d'un tweet. 140 caractères pour apporter son soutien à Sibeth Ndiaye tout en rappelant sa propre situation. "La violence en politique cible davantage les femmes", précise-t-elle. Comme pour rappeler le mépris de la classe politique qu'elle subirait et qu'elle a récemment dénoncé dans le Journal du Dimanche.

Après des révélations du Canard Enchaîné, la cheffe de la communication de l'Élysée se retrouve au sein d'une tempête médiatique. Selon le journal satirique, alors qu'un journaliste souhaitait se faire confirmer par texto la mort de Simone Veil, Sibeth Ndiaye lui aurait répondu : "Yes la meuf est dead". Fait qu'elle a depuis démenti auprès de LCI. 

Or depuis ces révélations fracassantes, celle qui s'est fait remarquer par son franc-parler, est devenue la cible d'une déferlante de commentaires haineux et xénophobes. "Encore une nouvelle preuve que l'immigration est bénéfique pour la France", "Sibeth Ndiaye, née le 13 décembre 1979 à Dakar, apprenez au moins a respectez notre pays et notre peuple (sic)", notent des internautes. Christian Lechevalier, conseiller régional et membre du groupe Front National écrivait à son tour : "Voilà le charme de la diversité pour la diversité..."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/