1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Xavier Bertrand sur RTL : "Je ne rentre plus dans le moule, je me sens libre"
1 min de lecture

Xavier Bertrand sur RTL : "Je ne rentre plus dans le moule, je me sens libre"

INVITÉ RTL - Après son départ des Républicains au lendemain de l'élection de Laurent Wauquiez à la présidence du parti, Xavier Bertrand ne regrette rien et vante sa nouvelle liberté.

Xavier Bertrand, invité de RTL le 17 janvier 2018.
Xavier Bertrand, invité de RTL le 17 janvier 2018.
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Xavier Bertrand est l'invité de RTL
12:30
Loi asile et immigration : "Si j'étais parlementaire, je la voterais", dit Xavier Bertrand sur RTL
12:30
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Un homme libre. C'est comme cela que Xavier Bertrand se définit dorénavant. Le 11 décembre dernier, au lendemain de l'élection de Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains, le président de la région Hauts-de-France a décidé de claquer la porte à sa famille politique. "C'est une décision mûrie de longue date, qui avait pris sa naissance au soir du premier de l'élection présidentielle quand j'ai vu que beaucoup empêchaient qu'on appelle clairement à voter Emmanuel Macron face à Marine Le Pen", explique-t-il sur RTL.

Dénonçant le "danger du Front national", Xavier Bertrand assure qu'il ne pouvait pas rester dans un parti qui ne souhaitait pas "trancher".

Loin de la politique nationale et des débats internes aux Républicains, l'ancien ministre du Travail refuse de commenter les critiques de Laurent Wauquiez. "Je suis en cohérence et clair avec ce que je suis. Je ne rentre plus dans le moule, je ne rentre plus dans les schémas traditionnels de la politique", répond-il. Et de poursuivre : "Je me sens libre et je me sens une responsabilité, avant tout, avec les 6 millions d'habitants des Hauts-de-France".

Une liberté qu'il entend bien garder. Alors qu'Alain Juppé a de nouveaux pris ses distances avec Les Républicains, annonçant qu'il n'allait pas payer sa cotisation, Xavier Bertrand n'envisage pas de créer un nouveau parti. "Je n'ai pas quitté ma famille politique pour rejoindre une autre famille politique", conclut-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/