1 min de lecture Info

Wauquiez veut faire travailler les bénéficiaires du RSA

Démagogie ou réalisme ? Laurent Wauquiez a souhaité dimanche que les bénéficiaires de minima sociaux voient leurs revenus plafonnés en cas de cumul d'allocations et qu'ils soient astreints à des travaux d'intérêt général, pour marquer l'écart avec "celui qui travaille". Le ministre UMP des Affaires européennes indiqué que son groupe "la Droite sociale" déposerait "dans les dix jours" à l'Assemblée nationale une proposition de loi pour contraindre les personnes touchant le Revenu de solidarité active (RSA) à "assumer" cinq heures hebdomadaires de "service social". Il a dénoncé les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française". Une sortie qui a provoqué de vives réactions, notamment à Gauche. Le thème devrait à coup sûr être un thème phare de la campagne présidentielle.

Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL

"Aujourd'hui, un couple qui est au RSA, en cumulant les différents systèmes de minima sociaux, peut gagner plus qu'un couple dans lequel il y a une personne qui travaille au Smic, a avancé dimanche Lauretn Wauquiez, invité de l'émission "BFMTV 2012-Le Point-RMC". Ca c'est la société française qui tourne à l'envers."

Le maire du Puy-en-Velay a enfin jugé anormal que le système de protection sociale, "le plus généreux d'Europe", permette aux étrangers, "très facilement, de bénéficier de nos différents outils de solidarité". "Il est normal que quelqu'un qui vienne en France bénéficie de notre système à condition qu'il ait un minimum contribué", a-t-il estimé, suggérant d'établir une durée minimale de travail -cinq ans- pour pouvoir y prétendre.

A propos du Revenu de solidarité active (RSA), il a réaffirmé qu'en contrepartie "il faut que chacun assume chaque semaine cinq heures de service social". Cela ne représente "pas grand-chose" mais montre que, "en face des droits (...), pour vous il y a des devoirs". "Nous plaidons pour que ce soit une obligation, et on déposera dans les 10 jours qui viennent une proposition de loi en ce sens", a-t-il indiqué. Laurent Wauquiez a évoqué comme possibles missions les sorties d'école, les travaux de nettoyage ou encore "l'accueil de service public".
Le RSA sous condition ? Ce que propose Laurent Wauquiez

Les réactions :
- Manuel Valls, député de l'Essonne, candidat aux primaires PS : "cela me paraît encore une fois, comme d'habitude avec ce gouvernement, désigner les chômeurs, ceux qui bénéficient du RSA comme les responsables, comme les coupables, comme les boucs émissaires de la crise et ça c'est tout à fait insupportable" (LCI)  

- Marie-George Buffet, ex-secrétaire nationale du PCF, députée de Seine-Saint-Denis : "c'est scandaleux d'avoir de tels propos". Le RSA "ce n'est pas de l'assistanat", cela concerne "des personnes qui sont au bout des allocations chômage, qui sont au bout de tout". Le but du gouvernement, "c'est une fois encore d'essayer de rameuter l'électorat d'extrême droite en montrant du doigt les Français qui vivraient de l'assistanat (...) Ce n'est que de la politique politicienne" (France Info).

- Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) : "Laurent Wauquiez, ministre et figure de proue d'une droite dite sociale, s'en prend avec une rare violence aux bénéficiaires du RSA et dans la foulée aux étrangers accusés de profiter indûment d'avantages sociaux (...). Sa sortie est une insulte à l'égard de tous ceux et de toutes celles en situation de précarité, de pauvreté qui se trouvent ainsi discriminé-e-s et montré-e-s du doigt" (communiqué). 

- Olga Trotiansky, adjointe PS au maire de Paris chargée de la Solidarité, de la Famille et de la Lutte contre l'exclusion : "Plutôt que de faire le lit du FN en parlant de 'profiteurs du système', on devrait plutôt s'interroger sur le Smic qui devrait être revalorisé (...) et réfléchir à une politique de l'emploi plus efficace". Laurent Wauquiez "laisse entendre qu'un couple bénéficiaire du RSA aurait plus qu'un couple dont un des deux est au Smic. C'est du nivellement par le bas. Pour lui, si les smicards sont pauvres, il faudrait que les bénéficiaires du RSA soient encore plus pauvres" (déclaration à l'AFP).

Lire la suite
Info Social Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7684726108
Wauquiez veut faire travailler les bénéficiaires du RSA
Wauquiez veut faire travailler les bénéficiaires du RSA
Démagogie ou réalisme ? Laurent Wauquiez a souhaité dimanche que les bénéficiaires de minima sociaux voient leurs revenus plafonnés en cas de cumul d'allocations et qu'ils soient astreints à des travaux d'intérêt général, pour marquer l'écart avec "celui qui travaille". Le ministre UMP des Affaires européennes indiqué que son groupe "la Droite sociale" déposerait "dans les dix jours" à l'Assemblée nationale une proposition de loi pour contraindre les personnes touchant le Revenu de solidarité active (RSA) à "assumer" cinq heures hebdomadaires de "service social". Il a dénoncé les "dérives de l'assistanat" comme "le cancer de la société française". Une sortie qui a provoqué de vives réactions, notamment à Gauche. Le thème devrait à coup sûr être un thème phare de la campagne présidentielle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/wauquiez-veut-faire-travailler-les-beneficiaires-du-rsa-7684726108
2011-05-09 16:20:00