2 min de lecture Laurent Wauquiez

"Wauquiez veut apparaître comme le challenger de Macron", estime Alain Duhamel

Laurent Wauquiez va défendre son projet européen au Parlement de Strasbourg. Un choix politique judicieux, selon l'éditorialiste Alain Duhamel.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
L'Edito d'Alain Duhamel du 16 novembre 2017 Crédit Image : AFP / Guillaume Souvant | Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Laurent Wauquiez est ce jeudi 16 novembre au soir au Parlement de Strasbourg pour défendre sa conception de l'Europe. Face au projet européen d'Emmanuel Macron, c'est une bonne tactique politique, estime Alain Duhamel. L'objectif du candidat à la présidence des Républicains est selon l'éditorialiste d'apparaître comme le challenger du président de la République.

Il espère devenir son adversaire principal. Pour y parvenir, il ne peut pas se placer sur le terrain politique. On voit bien qu'Emmanuel Macron mène une politique essentiellement libérale donc le conflit serait pour le moins flou pour Alain Duhamel.

Laurent Wauquiez ne peut pas non plus se placer sur un terrain social, il pourrait être plus dur qu'Emmanuel Macron. Après tout, le programme de François Fillon allait nettement plus loin que celui du président. Sur le plan culturel et sociétal, les points de vue sont différents au sein de la droite, donc Laurent Wauquiez risquerait de diviser.

En revanche, en ce qui concerne l'Europe, il est vraiment en opposition franche, en opposition frontale. Le livre que Laurent Wauquiez avait sorti en 2014 était de l’euroscepticisme intégral. Il y a d'un côté Emmanuel Macron et l'Europe de Jacques Delors et de l'autre côté Laurent Wauquiez avec l'Europe de Philippe Seguin. On voit bien que ce n'est pas compatible. 

Vers une union de REM et de la droite européenne ?

À lire aussi
Emmanuel Macron accueilli à Nice par Christian Estrosi, le 14 juillet 2017 Les Républicains
La droite "Macron-compatible" fait marche arrière et rentre dans le rang

Concernant la proposition d'Alain Juppé proposant un rapprochement entre La République en marche et la droite européenne pour les élections européennes dans 18 mois maintenant, c'est un piège pour Alain Duhamel. Emmanuel Macron et Alain Juppé ont à ce sujet des idées qui sont convergentes et une vraie stabilité dans leurs engagements européens alors que Laurent Wauquiez a commencé par être européen fédéraliste, puis eurosceptique pour finir par être euro-réaliste aujourd'hui. 

Si cette liste se faisait, Alain Duhamel estime qu'elle a de fortes chances d'arriver devant celle de Laurent Wauquiez. Avec un droite divisée sur le problème, il risque même de se voir dépasser par les listes du Front national et celles des Insoumis, c'est-à-dire d'arriver en quatrième position ce qui serait un vrai échec pour son premier vrai test électoral du quinquennat. 

Un piège pour Laurent Wauquiez

Mais une union entre La République en marche et la droite européenne, ce serait selon le journaliste un piège pour Laurent Wauquiez qui pourrait se refermer sur ceux qui l'ont tendu. Si les listes européennes communes faisaient un bon score, on aurait l'impression que les autres sont beaucoup moins européennes et cela passerait pour un échec électoral.

Sur le plan politique, cela reviendrait à valoriser Mélenchon et Marine Le Pen et ça ce n'est ni l'intérêt de Laurent Wauquiez, ni celui d'Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Wauquiez Strasbourg Parlement européen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants