1 min de lecture Festival

Wauquiez supprime-t-il des subventions pour des festivals de cinéma LGBT ?

La région Auvergne-Rhône-Alpes n'a pas accordé les subventions habituelles destinées à des associations LGBT.

Laurent Wauquiez, le 27 novembre 2016
Laurent Wauquiez, le 27 novembre 2016 Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Des festivals de cinéma LGBT auraient-ils été privés de subventions par la région Auvergne-Rhône-Alpes ? Selon le site Têtu, "le climat n'est plus favorable à la diversité" depuis l'élection du nouveau président de la région Laurent Wauquiez. Ce dernier, qui a affiché son soutien à la Manif pour tous "semble profiter de son statut de président de la région pour mener sa croisade : amputer les associations LGBT, à commencer par leur dimension culturelle", explique le site. 

Ainsi, le festival "Face à Face" qui se tient à Saint-Étienne et se déroule en septembre s'est vu refuser sa subvention de 5.000 euros. L'association touchait cette aide depuis douze ans et faisait ainsi la promotion d'une trentaine de projections pendant quatre jour. Le président du festival, Dominique Thévenot, confie à Hétéroclite que "si on n'arrive pas à compenser ces 5.000 euros, il est possible qu'on soit obligé en 2017 de réduire le festival d'une journée". 

Le festival "Face à Face" n'est pas le seul concerné par cette réduction des aides. Le festival "Écrans Mixtes" qui se déroule en avril à Lyon a aussi subi le même sort. Autre exemple avancé par le magazine : le festival international du film gay et lesbien "Vues d'en face" à Grenoble risque de voir sa subvention de 3.000 euros disparaître. L'arrivée de Laurent Wauquiez à la tête de la région et la suppression de ces subventions n'auraient rien du hasard pour ces festivals. Le président de la région aurait commencé à supprimer certaines initiatives de lutte contre les discriminations. 

La région Auvergne-Rhône-Alpes a expliqué à France Info que "la baisse des subventions est généralisée et non-ciblée", souligne L'Express. L'interlocuteur leur précise que pour le festival de Saint-Étienne, "les demandes de suventions n'ont pas été faites selon les nouvelles procédures en cours. À Grenoble, "celles-ci n'étaient pas conformes, mais que des contacts sont à nouveau pris pour avancer", peut-on lire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival Laurent Wauquiez Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants