2 min de lecture François Hollande

Vœux présidentiels : pour Copé et Borloo, "Hollande a repris les mêmes engagements" que l'an dernier

Pour les présidents de l'UMP et de l'UDI, le chef de l'État a "repris les mêmes engagements", qu'il avait formulés lors de ses vœux du 31 décembre 2012.

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, le 11 décembre 2013 à l'Assemblée nationale (photo d'Archives).
Le président de l'UMP, Jean-François Copé, le 11 décembre 2013 à l'Assemblée nationale (photo d'Archives). Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Ils ont fait le même constat : "François Hollande a repris les mêmes engagements non tenus, qu'il avait formulés quasiment dans les mêmes termes, il y a un an, le 31 décembre 2012 : inversion de la courbe du chômage, retour de la croissance, stabilité fiscale...", explique, ce mardi 31 décembre, le président de l'UMP, Jean-François Copé quelques minutes après la déclaration du chef de l'État.

La réitération pour 2014 des promesses déçues en 2013 condamne notre pays aux mêmes déconvenues.

Jean-François Copé, président de l'UMP
Partager la citation

Il estime que "l'augmentation indéniable du chômage, l'appauvrissement des Français asphyxiés par le matraquage fiscal et la stagnation économique auraient pourtant dû conduire François Hollande à prendre acte de l'échec de sa politique et à changer de cap". "Malheureusement, la réitération pour 2014 des promesses déçues en 2013 condamne notre pays aux mêmes déconvenues", prévient-il.

"Sortir de l'impasse socialiste et renouer avec l'espoir, c'est bien ce que propose l'UMP, avec un plan d'urgence pour redresser notre économie", écrit Jean-François Copé pour qui "l'obstination de François Hollande montre qu'il n'a pris ni la mesure de la crise que nous traversons, ni du rejet qu'entraîne sa politique".

Le "pacte de responsabilité"? Une "formule" pour Borloo

Pour Jean-Louis Borloo, "malheureusement, le président de la République a tenu les mêmes propos que le 31 décembre 2012, pourtant le chômage est cette année à un niveau historique, la crise du logement et du bâtiment ont atteint un niveau inégalé depuis 30 ans, la transition énergétique et notamment les travaux d'efficacité énergétique se sont effondrés depuis 18 mois et le pouvoir d'achat des Français est le plus bas que notre pays ait connu depuis 20 ans", écrit Jean-Louis Borloo dans un communiqué.

À lire aussi
Les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy. politique
"Même d'outre-tombe des ex peuvent encore revenir", lance Valérie Trierweiler

"Même si le président de la République semble enfin avoir pris conscience de la crise de 2008 qu'il avait niée jusqu'à présent, c'est bien aujourd'hui le cap économique et social français qui est responsable de la situation actuelle de notre pays", ajoute-t-il estimant que "son nouveau 'pacte de responsabilité' n'est qu'une formule dont il a le secret". "Celle-ci subira sans nul doute le même sort que la formule du 'choc de simplification'", dit le député du Nord.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Jean-François Copé UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants