1 min de lecture Gouvernement

Vitesse à 80 km/h : le recadrage d'Édouard Philippe

Interrogé sur cette mesure, Gérard Collomb avait sorti son "joker" jeudi 17 mai. Le Premier ministre a réagi ce vendredi, affirmant que l'abaissement à 80 km/h était la décision de "l'ensemble du gouvernement".

>
Vitesse à 80 km/h : le recadrage d'Édouard Philippe Crédit Image : Vincent LOISON / AFP / POOL | Crédit Média : Yannick Olland | Durée : | Date :
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire et Léa Stassinet

La mesure semble diviser, même au sein du gouvernement. L'abaissement à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens est plutôt mal accueillie par les automobilistes, même s'il sera appliqué pour une période test de deux ans. C'est justement à ce sujet qu'un citoyen a interrogé le ministre de l'Intérieur, en réunion publique à Rungis, jeudi 17 mai. 

"Sur les 80km/h, j'aimerais avoir votre position", a demandé un participant. Une requête que Gérard Collomb a préféré esquiver, faisant valoir un "joker". Il a rapidement enchaîné sur la question suivante sous les rires des 150 personnes présentes. 

Un moment de gêne qui n'est pas passé inaperçu, et que le Premier ministre n'a pas voulu laisser passer. En déplacement à Strasbourg, Édouard Philippe a rappelé que le gouvernement devait être solidaire sur cette mesure. "Nous avons débattu au sein du gouvernement cette décision. Elle a été prise, elle est aujourd'hui la décision de l'ensemble du gouvernement. Je sais évidemment pouvoir compter sur l'engagement du ministre de l'Intérieur pour faire en sorte que cette décision soit mise en oeuvre dans d'excellentes conditions", a-t-il réagi. 

À lire aussi
Une jeune fille voilée dans une publicité pour Gap déclenche une polémique voile
Les actualités de 12h30 - La polémique après publicité Gap Kids enfle

Une bonne décision "impopulaire" pour Philippe

"Quand on a l'honneur d'exercer des responsabilités publiques il faut parfois choisir entre de mauvaises décisions qui rendent populaires et de bonnes décisions qui rendent impopulaires. Je crois que le gouvernement dans sa globalité a choisi et assume ce choix", a conclu le locataire de Matignon. 

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a également pris la parole, estiment que la sortie de Gérard Collomb n'était "pas un couac". "Mais chacun peut avoir ses réserves, plusieurs ministres les ont exprimées", a-t-il ajouté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Sécurité routière Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793432017
Vitesse à 80 km/h : le recadrage d'Édouard Philippe
Vitesse à 80 km/h : le recadrage d'Édouard Philippe
Interrogé sur cette mesure, Gérard Collomb avait sorti son "joker" jeudi 17 mai. Le Premier ministre a réagi ce vendredi, affirmant que l'abaissement à 80 km/h était la décision de "l'ensemble du gouvernement".
https://www.rtl.fr/actu/politique/vitesse-a-80-km-h-le-recadrage-d-edouard-philippe-7793432017
2018-05-18 12:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oNVrQJEJ1JMyU36IG6eaiQ/330v220-2/online/image/2018/0503/7793248985_edouard-philippe-le-2-mai-2018-a-bourges.jpg