1 min de lecture Violences

Violences faites aux femmes : "C'est un sujet qui me concerne", dit Hamon sur RTL

LE GRAND JURY - Benoît Hamon s'est exprimé sur la libération de la parole des femmes face aux violences sexuelles et sexistes.

Le Grand Jury
Benoît Hamon répondait aux questions des journalistes de RTL, LCI et "Le Figaro" ce dimanche 3 décembre 2017
Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS

Benoît Hamon fait des violences faites aux femmes l'une des priorités de son mouvement. Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 3 décembre, il est longuement revenu sur la libération de la parole des femmes depuis l'affaire Harvey Weinstein. "C'est un sujet qui me concerne, a-t-il affirmé au micro de RTL. Je trouve que c'est une chance, pour nous, que cette parole se soit libérée".

Pour l'ancien candidat à l'élection présidentielle, la question essentielle est de savoir comment être "plus rigoureux" : "C'est de savoir comment on devient plus efficace pour informer, former et détecter". Interrogé sur ce qu'il comptait faire contre les violences au sein de Génération.s, son mouvement politique, Benoît Hamon a expliqué avoir mis en place un système de référentes nationales. Ces dernières "s'appuient sur des référentes ou référents régionaux", afin que les possibles cas de violences sexistes et sexuelles au sein du mouvement puissent être dénoncés et leurs auteurs être punis. 

Benoît Hamon a demandé un rendez-vous avec Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, afin de discuter de ces questions. Emmanuel Macron a annoncé le 25 novembre faire de l'égalité femmes-hommes une grande cause nationale. "Je la félicite qu'elle ait obtenu cela de la part du président de la République", a assuré Benoît Hamon. Sans donner les détails de ce futur rendez-vous, Benoît Hamon voudrait surtout savoir si Marlène Schiappa "a évalué de bonnes pratiques" dans les différentes institutions, publiques comme privées.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés