1 min de lecture Vincent Peillon

Vincent Peillon était l'invité de RTL

INVITÉ RTL - L'ancien ministre de l'Éducation et candidat à la primaire de la gauche répondra à Elizabeth Martichoux à partir de 7h45.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Vincent Peillon était l'invité de RTL le 21 décembre 2016 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot
et AFP

Il fait partie des 7 candidats officiellement en lice pour la primaire de la gauche. Après deux ans de retraite médiatique, Vincent Peillon, 56 ans, revient sur le devant de la scène politique. Son retour est plutôt inattendu, puisqu'il avait annoncé en avril dernier qu'il ne se présenterait plus à aucune élection. Mais l'ancien ministre de l'Éducation a profité du renoncement de François Hollande à briguer un second mandat pour tenter sa chance en vue de l'élection présidentielle. 

Ministre de l'Éducation durant deux ans, Vincent Peillon a quitté le gouvernement le 31 mars 2014, date à laquelle Manuel Valls a établi son premier gouvernement. Il a été remercié après sa candidature comme tête de liste aux élections européennes dans le Sud-Est. On retient de lui la réforme des rythmes scolaires, très contestée dans l'opinion au début du quinquennat Hollande.

Au sein de la primaire de la Belle Alliance Populaire, Vincent Peillon défend le bilan du chef de l'État et prend à contre pied Benoît Hamon et Arnaud Montebourg. Sa course à l'investiture pourrait néanmoins être freinée par une polémique déclenchée il y a une semaine par Le Canard Enchaînéle candidat n'est pas à jour de sa cotisation de militant socialiste depuis trois ans et doit 19 000 euros au parti, selon le journal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vincent Peillon Primaire PS Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants