2 min de lecture Assemblée nationale

Villeneuve-sur-Lot : la gauche s'interroge sur ses divisions

DÉCRYPTAGE - Le PS éliminé au premier tour, l'UMP victorieuse, mais sans éclat. Au lendemain de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, les socialistes font le bilan de l'élection dans le fief de Jérôme Cahuzac.

Des affiches du Parti socialiste (illustration)
Des affiches du Parti socialiste (illustration) Crédit : AFP/P.Kovarik
Yaël Goosz et La rédaction numérique de RTL

Au lendemain de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, et de la - courte - victoire de l'UMP Jean-Louis Costes face au FN, l'heure est au bilan. Chez les socialistes, le diagnostic est plus ou moins alarmiste. A Solférino, le premier réflexe est de relativiser. De un, c'est un cas isolé, Jérôme Cahuzac a été sanctionné. De deux, c'est la faute d'une gauche divisée au premier tour.

Sauf que lorsque l'on creuse, on voit que le mal est plus profond. "Le problème du PS n'est pas le FN", explique un dirigeant socialiste. "Le problème, c'est l'abstention de nos électeurs." Mais pourquoi s'abstiennent ils ? Une minorité de responsables du parti pointe un PS d'en haut, coupé du peuple, qui parle croissance, quand l'électeur d'en bas ne voit que l'austérité.

"C'est un problème collectif, ce n'est pas uniquement le problème du PS", analyse pour sa part Laurence Rossignol, l'une des porte-paroles du parti, au micro de RTL. "C'est le problème de toute la gauche et de tous les républicains, également de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche. Quel est son bilan des 1 an ? Nous on est prêts à le faire, le Front de Gauche doit le faire aussi."

Mélenchon : les socialistes "sèment la désespérance"

À lire aussi
Edouard Philippe à l'Assemblée nationale le 5 décembre 2018 Vote de confiance
Édouard Philippe : "La droite n’est pas morte, la droite c’est lui", lance Alba Ventura

A gauche, on se refile donc la patate chaude. Réponse du berger à la bergère : "Qui sème le désespoir ?", s'interroge Jean-Luc Mélenchon. "Les gens ont voté pour Hollande pour que ça change. Qu'est-ce qui a changé ? Il y a plus de chômage. On peut dire que c'est eux qui sèment de la désespérance et ensuite, sur un océan d'abstention de gens de gauche, on s'aperçoit que reste le champignon Front national."

De son côté, François Hollande, ciblé par Jean-Luc Mélenchon prend très au sérieux la menace FN. "Un parti pas comme les autres", dit l’Élysée. Le Président pense déjà aux municipales et préconise lui l'union à gauche, dès le premier tour.

Écoutez les explications de Yaël Goosz :

>
Au lendemain de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, la gauche fait le bilan de ses divisions Crédit Média : Yaël Goosz - RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Info Affaire Cahuzac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762583812
Villeneuve-sur-Lot : la gauche s'interroge sur ses divisions
Villeneuve-sur-Lot : la gauche s'interroge sur ses divisions
DÉCRYPTAGE - Le PS éliminé au premier tour, l'UMP victorieuse, mais sans éclat. Au lendemain de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, les socialistes font le bilan de l'élection dans le fief de Jérôme Cahuzac.
https://www.rtl.fr/actu/politique/villeneuve-sur-lot-socialistes-7762583812
2013-06-24 21:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nODlegCYox1jWhJFXpT1Kw/330v220-2/online/image/2013/0624/7762584217_le-parti-socialiste-organise-sa-primaire-les-9-et-16-octobre-2011.jpg