1 min de lecture Roms

Village d'insertion pour les Roms à Paris : "C'est de la provocation", juge Bernard Debré

RÉACTIONS - Les élus parisiens ont adopté lundi soir un vœu sur le principe de la création d'un village d'insertion pour les Roms, en accord avec la proposition du Front de Gauche.

Le camp de Roms du Hanul à Saint-Denis le 23 février 2008.
Le camp de Roms du Hanul à Saint-Denis le 23 février 2008. Crédit : THOMAS COEX / AFP Archives
Générique 1
Vincent Derosier et Cécile De Sèze

Avec la campagne électorale pour les municipales, les polémiques sur les Roms se multiplient. À Paris, l'opposition demande le rétablissement des arrêtés anti-mendicité. Au même moment, la gauche a voté un vœu qui fait déjà du bruit. Il propose de créer un village d'insertion pour les Roms dans le bois de Boulogne (16e arrondissement).

Contrairement à une délibération du Conseil de Paris, ce vœu n'a pas de valeur juridique : il permet à un groupe politique de susciter le débat au sein de l'assemblée municipale. Cette proposition n'en a pas moins été accueillie avec frilosité par certaines élus parisiens.

Refus radical de l'UMP

Les élus UMP de Paris Bernard Debré (15e circonscription de Paris, partie nord du 16e arrondissement) et Claude Goasguen (maire UMP du 16e arrondissement) ont rapidement fait entendre leurs voix : un refus radical.

À lire aussi
Des parents d'élèves et leurs enfants attendent devant l'école le jour de la rentrée des classes à Vertou en 2017. justice
Refus de scolariser des enfants roms : une maire LR condamnée à indemniser les familles

Pour le premier, l'installation d'un village d'insertion dans le bois de Boulogne conduirait à le "défigurer uniquement pour se venger des bourgeois". Il associe alors cette proposition à "de la provocation et de l'absurdité." "Je pensais que les Verts voulaient que l'on préserve les espaces naturels", a-t-il ironisé.

Cela m'a confirmé dans l'idée que Jean-Marc Ayrault était profondément incompétent

Claude Goasguen
Partager la citation

"Cela m'a confirmé dans l'idée que Jean-Marc Ayrault était profondément incompétent", a, de son côté, lancé Claude Goasguen. L'élu a tenu à préciser que le bois de Boulogne était un espace protégé. "Donc tout ça c'est du bidon", conclut-il.

Le bois de Boulogne doit être "traité comme n'importe quel territoire"

Le député socialiste de Paris, Christophe Caresche, estime, lui, que "l'intégration des Roms doit se faire sur l'ensemble du territoire". "Il n'y a pas des communes qui seraient plus destinées que d'autres", estime-t-il.

Il n'y a pas des communes qui seraient plus destinées que d'autres à l'insertion des Roms

Christophe Caresche
Partager la citation
>
Christophe Caresche : "L'intégration des Roms doit se faire sur l'ensemble du territoire" Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roms Immigration Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765625650
Village d'insertion pour les Roms à Paris : "C'est de la provocation", juge Bernard Debré
Village d'insertion pour les Roms à Paris : "C'est de la provocation", juge Bernard Debré
RÉACTIONS - Les élus parisiens ont adopté lundi soir un vœu sur le principe de la création d'un village d'insertion pour les Roms, en accord avec la proposition du Front de Gauche.
https://www.rtl.fr/actu/politique/village-d-insertion-pour-les-roms-a-paris-c-est-de-la-provocation-juge-bernard-debre-7765625650
2013-10-15 20:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/skzeZLTVS_x_x3cnih9W9A/330v220-2/online/image/2013/1008/7765297216_le-camp-de-roms-du-hanul-a-saint-denis-le-23-fevrier-2008.jpg