1 min de lecture Présidentielle 2017

VIDÉOS - Présidentielle 2017 : "Juppé est le grand coupable et non pas Fillon", estime Zemmour

QUESTIONS DE CAMPAGNE - Éric Zemmour estime que Les Républicains doivent changer, après les résultats du premier tour de la présidentielle. D'après lui, Alain Juppé a opéré "un basculement de la droite vers le centre gauche".

Éric Zemmour dans le RTLsocialstudio
Éric Zemmour dans le RTLsocialstudio
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'heure est au choix chez Les républicains. Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, le parti doit "prendre les bonnes décisions", comme l'a expliqué Thierry Solère, sur BFMTV. Et selon lui, "la première décision, c'est d'aider Emmanuel Macron à être élu président de la République (...) Je ne veux pas accabler François Fillon, mais la conséquence est certaine, beaucoup de nos électeurs nous ont quittés, nous ratons la marche nettement". Un comité politique s'est déroulé ce lundi 24 avril et un bureau politique aura lieu à 17 heures afin de décider de la stratégie à adopter. 

"François Fillon avait la légitimité de la primaire et il n'avait pas à céder devant le pustch médiatico-judiciaire qui a réussi. Il y a un ménage à faire car depuis trente ans, il y a eu un basculement de la droite vers le centre gauche. Alain Juppé en est l'artisan principal. C'est donc Alain Juppé le grand coupable, et non pas François Fillon. Il a coupé la droite de l'électorat populaire", explique Éric Zemmour. Selon lui, Les Républicains sont confrontés à deux options : "Soit ils entrent dans la coalition avec Emmanuel Macron et ils deviennent un parti de centre-droit. Soit ils se scindent en deux et une partie des électeurs vont avec Marine Le Pen", ajoute-t-il.

Pour Nicolas Domenach, "une élection n'est jamais jouée à l'avance. Prudence. Il y a une dynamique en faveur d'Emmanuel Macron. Si on s'en tient aux chiffres, Marine Le Pen n'a aucun chance d'être élue. Mais attention, jusqu'à ce que la ligne d'arrivée soit franchie, il ne faut pas écrire l'histoire. Il est important de connaître les dynamique que vont dégager les deux candidats". 

À lire aussi
Marine Le Pen et Emmanuel Macron le 21 novembre 2017 à l'Élysée société
"Le deuxième tour de 2017, ce n'est pas un accident", assure Jérôme Fourquet
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788261419
VIDÉOS - Présidentielle 2017 : "Juppé est le grand coupable et non pas Fillon", estime Zemmour
VIDÉOS - Présidentielle 2017 : "Juppé est le grand coupable et non pas Fillon", estime Zemmour
QUESTIONS DE CAMPAGNE - Éric Zemmour estime que Les Républicains doivent changer, après les résultats du premier tour de la présidentielle. D'après lui, Alain Juppé a opéré "un basculement de la droite vers le centre gauche".
https://www.rtl.fr/actu/politique/videos-presidentielle-2017-juppe-est-le-grand-coupable-et-non-pas-fillon-estime-zemmour-7788261419
2017-04-24 12:10:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3b7zptKdTJ0w6lEHMzTHJA/330v220-2/online/image/2017/0424/7788263239_eric-zemmour-dans-le-rtlsocialstudio.jpg