3 min de lecture UMP

VIDÉOS - Nathalie Kosciusko-Morizet, le vrai bras droit de Nicolas Sarkozy

VIDÉOS - Nicolas Sarkozy a fait de NKM son numéro 2 à la tête de l'UMP. Un épisode de plus pour une alliance de longue date.

La relation entre NKM et Nicolas Sarkozy se sont dégradées depuis 2012.
La relation entre NKM et Nicolas Sarkozy se sont dégradées depuis 2012. Crédit : AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

“Une jeune reponsable de grand talent” pour lui, “un général” pour elle. Les parcours politiques de Nathalie Kosciusko-Morizet et Nicolas Sarkozy ont beau être très différents, les deux Franciliens ont toujours su se complimenter, et se soutenir

Ce jeudi 4 décembre, le nouveau président de l'UMP a nommé Nathalie Kosciusko-Morizet à ses côtés pour diriger le parti de la rue de Vaugirard. Une étape de plus dans une relation de confiance au long cours, parfois envers et contre tous. 

Dès les dernières heures du second mandat de Jacques Chirac, Nathalie Kosciusko-Morizet est l’une des toutes premières à soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy, alors que l’UMP se cherche un nouveau leader pour affronter des socialistes revanchards. Comme elle, tous finiront par accepter l’ancien maire de Neuilly, le futur locataire de l’Élysée. 

Nicolas Sarkozy déclencheur d'un première victoire

À lire aussi
Jean-Claude Gaudin le 7 avril 2015 au Sénat. Jean-Claude Gaudin
Jean-Claude Gaudin placé sous le statut de témoin assisté

Quelques mois plus tard, lors des Municipales de 2008, le président de la République lui rend la pareille. Poussée par les encouragements de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet se lance enfin seule et remporte de justesse la mairie de Longjumeau, dans l'Essonne. Sa première grande victoire personnelle sur la scène politique. 

La route du tandem ne fait que débuter. En 2012, NKM devient la porte-parole de la campagne censée mener à la réélection du président sortant. S’il étonne, le poste est on ne peut plus médiatique, offert au terme d’un mandat qui donné à la maire de Longjumeau ses premiers portefeuilles ministériels

D’abord secrétaire d’État à l’Écologie, elle termine la présidence Sarkozy au poste de ministre de l’Écologie, du développement durable, des transports et du logement, quatrième personnalité de l’ordre protocolaire. En cinq ans, Nicolas Sarkozy a conquis son Graal, NKM s’est fait un nom et une place aux côtés de l’ancien maire de Neuilly. Malgré l’adversité

Parfaitement complémentaires

Car NKM est loin de faire l’unanimité en tant que porte-parole, chez les sarkozyste en particulier. Sophistiquée, intellectuelle, la jeune femme déroute les soutiens de Nicolas Sarkozy. "Il y a eu des tas de tentatives pour que je ne la nomme pas", assure-t-il même lors d’un meeting à Lille. Déjà, à ce moment-là, Nathalie Kosciusko-Morizet double Laurent Wauquiez pour un poste très convoité. 

Nicolas Sarkozy n’en démord pas : NKM est son binôme le plus complémentaire. Rare femme dans son entourage, elle est plus nuancée et calme que lui, fâche moins et a surtout fait de l’opposition à l’extrême-droite un argument phare, atout non négligeable face aux critiques de droitisation

C’est ainsi qu’esseulée, attaquée pour son manque de combativité, accusée d’avoir causé la défaite de 2012, NKM ne sera jamais mise sur la touche. Pas même après sa bourde sur le prix du ticket de métro, alors Nicolas Sarkozy cherchait à paraître proche du peuple. C’est même grâce à son alliée qu’il amorcera définitivement son retour en 2014, un an et demi après la défaite. 

>
VIDÉO - Municipales 2014 : "Le soutien de Sarkozy pourrait être improductif sur l'électorat de NKM" Durée : |

Acclamé par les militants lors d’un meeting de NKM au point d'occulter l’ancienne ministre, Nicolas Sarkozy se rassure quant à son aura, toujours intacte auprès des militants. Mieux, en s’affichant dans les rues de Paris à ses côtés, il adoubera NKM aux yeux de la droite parisienne. Malgré la défaite. 

Depuis, Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet semblent plus proches que jamais. Elle n’a cessé de le clamer, avant même l’officialisation du retour de l’ancien chef de l’État sur Facebook, Nicolas Sarkozy se devait de viser la présidence du partiInvitée du Grand Jury sur RTL une dizaine de jour avant le fameux message, elle déclarait ainsi : “quand on est à la guerre, on a besoin d’un général.” 

>
Le Grand Jury du 7 septembre 2014 - Nathalie Kosciusko-Morizet - Partie 1 Durée : |

Une ligne dont elle ne démordra plus. Seul capable “de faire la synthèse”, “d’incarner l’opposition”, de lui donner une “voix forte” et d’éviter de revivre le drame Fillon-Copé, Nicolas Sarkozy a toujours eu les clés à ses yeux pour reconquérir l’UMP. 
 
Aujourd’hui, Nathalie Kosciusko-Morizet a gagné son combat face à un Laurent Wauquiez qu’elle jugeait trop droitisé. Grâce à la garantie d'une liberté de parole-totale, elle va maintenant devenir la caution centre-droit d’un Nicolas Sarkozy qui semble plus déterminé que jamais à briguer un deuxième mandat en 2017. Toujours avec NKM à ses côtés ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UMP Présidence UMP Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775740927
VIDÉOS - Nathalie Kosciusko-Morizet, le vrai bras droit de Nicolas Sarkozy
VIDÉOS - Nathalie Kosciusko-Morizet, le vrai bras droit de Nicolas Sarkozy
VIDÉOS - Nicolas Sarkozy a fait de NKM son numéro 2 à la tête de l'UMP. Un épisode de plus pour une alliance de longue date.
https://www.rtl.fr/actu/politique/videos-nathalie-kosciusko-morizet-le-vrai-bras-droit-de-nicolas-sarkozy-7775740927
2014-12-04 17:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/D1v7wFXK_3B6ea92DmTkXg/330v220-2/online/image/2014/1204/7775740943_000-par8040811.jpg