3 min de lecture Édouard Philippe

VIDÉOS - Mélenchon, écologie, PMA... Les 5 points à retenir de "L'Émission Politique" d'Édouard Philippe

ÉCLAIRAGE - Édouard Philippe était l'invité de la première "Émission Politique" de la saison sur France 2. Le Premier ministre a lancé à Jean-Luc Mélenchon avoir été "déçu" par son comportement au moment de l'entre-deux-tours de la présidentielle.

Édouard Philippe dans "L'Émission Politique" sur France 2, le 28 septembre 2017
Édouard Philippe dans "L'Émission Politique" sur France 2, le 28 septembre 2017 Crédit : Thomas Samson / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Édouard Philippe est-il un premier ministre qui "n'imprime pas" dans l'opinion publique, comme le craint Emmanuel Macron ? Le Premier ministre a la lourde tâche de mettre en oeuvre la politique du président de la République avec la réforme du Code du travail. Selon une enquête Odoxa-Dentsu consulting pour Franceinfo et Le Figaro, 38% des Français sont "incapables de donner précisément son prénom et son nom". 

Cependant, la personnalité du chef du gouvernement plaît à la majorité des Français. 55% le jugent dynamique, 54% sympathique et 53% compétent. Son action à Matignon n'est toutefois pas bien perçue. 53% des personnes interrogées la trouvent insatisfaisante. 

Invité de L'Émission Politique sur France 2 ce jeudi 28 septembre, Édouard Philippe a répondu aux questions de Léa Salamé mais aussi à celles de François Lenglet et Nathalie Saint-Cricq. Il a également débattu face à Jean-Luc Mélenchon.

À lire aussi
Édouard Philippe le 2 mai 2018 à Bourges Alexandre Benalla
Affaire Benalla : Philippe en appelle à la "responsabilité" face à "l'obstruction parlementaire"

1. "Venu sur le tard" en matière d'écologie

Édouard Philippe a admis être "venu sur le tard" aux questions écologiques. "Je sais que nous vivons avec ce sujet, comme beaucoup de Français, j'évolue sur ce sujet (...) Je n'ai pas grandi dans un milieu intellectuel ou culturel qui était extrêmement averti sur ces sujets. J'assume, c'est comme ça".

Le Premier ministre a ajouté : "Et si j'y suis venu, c'est probablement plus par des lectures que par l'expérience pratique qu'on peut se faire quand on milite dans une association". Ensuite, il a indiqué que les écrits du géographe américain Jared Diamond, "un de ceux qui, à mon avis, décrivent le mieux les enjeux climatiques, les enjeux dans l'utilisation des ressources naturelles", l'ont aidé à cerner les enjeux écologiques. 
  
Il précise que "dans les années 80 ou 90, il y avait des gens qui étaient très en avance, tant mieux (...) et puis il y avait des gens qui étaient totalement rétifs à ça. Je n'ai jamais été totalement rétif à ces questions mais j'évolue à mon rythme. Certains le trouvent trop rapide, d'autres trop lent. C'est le mien", a-t-il conclu. 

2. "On a budgété pour 200.000 contrats aidés"

Sur le sujet des contrats aidés, Édouard Philippe a été à la rencontre des membres de l'association Emmaüs aux Ulis. Le Premier ministre a expliqué vouloir "faire en sorte que derrière un contrat aidé, il y ait une formation". D'après lui, "l'instrument contrat aidé obtient des résultats en matière de taux d'insertion assez faible. Sur le secteur non marchand, le taux d'insertion durable dans l'emploi quelques mois après la fin du contrat aidé est de 26% (...) On a budgété pour 200.000 contrats aidés". 

3. Sur la PMA, "j'ai envie d'en discuter"

Édouard Philippe a indiqué avoir écrit un texte en 2013 : "Je disais que j'étais favorable au mariage homosexuel, à l'adoption par les couples homosexuels et, c'est vrai, opposé à la PMA avec le risque que ça bascule vers la GPA". Sur la question de la PMA, le Premier ministre a assuré avoir "évolué". "Je rencontre des couples féminins ou des femmes célibataires qui y ont eu recours en Belgique et en Espagne (...) Je vois ce que ça suscite et ce que ça permet. Je ne vois pas ce que ça enlève et j'ai envie d'en discuter", ajoute-t-il.
 
Le chef du gouvernement a estimé que nous sommes "dans une logique de marchandisation des organes et du corps humains en général. La vie de mon père, s'il n'avait pas bénéficié d'une greffe de rein, elle aurait été plus courte. Il n'a pas payé le rein qu'on lui a greffé. Je n'ai aucune envie de vivre dans cette société-là. Il ne s'agit pas de ça. Il s'agit de voir si l'on peut organiser un droit pour des personnes qui le demandent de pouvoir avoir accès à cette technique".

4. "On doit pouvoir faire mieux" pour les militaires

"Une armée qui fonctionne, ce n'est pas simplement une armée opérationnelle. C'est une armée qui sait que si les choses se passent mal, personne n'est laissé sur le côté du chemin et que les familles ne sont pas oubliées. On doit pouvoir faire mieux", a assuré Édouard Philippe à Mercedes Crépin, femme de militaire et habitante de Castres.

5. Le débat avec Jean-Luc Mélenchon

"Parfois vous me décevez Jean-Luc Mélenchon. Je suis déçu quand un républicain comme vous ne fait pas le choix explicite au moment de l'élection présidentielle. Je vous le dis d'autant plus volontiers, que j'ai été choqué par l'attitude de mon propre parti qui n'a pas appelé à voter contre Marine Le Pen", attaque Édouard Philippe.

En réponse, Jean-Luc Mélenchon affirme que "le soir du résultat, j'ai dit qu'il ne fallait pas donner une voix à Marine Le Pen". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Édouard Philippe France 2 Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790273564
VIDÉOS - Mélenchon, écologie, PMA... Les 5 points à retenir de "L'Émission Politique" d'Édouard Philippe
VIDÉOS - Mélenchon, écologie, PMA... Les 5 points à retenir de "L'Émission Politique" d'Édouard Philippe
ÉCLAIRAGE - Édouard Philippe était l'invité de la première "Émission Politique" de la saison sur France 2. Le Premier ministre a lancé à Jean-Luc Mélenchon avoir été "déçu" par son comportement au moment de l'entre-deux-tours de la présidentielle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/videos-melenchon-ecologie-pma-l-emission-politique-d-edouard-philippe-7790273564
2017-09-28 23:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/s2eupL-BdTn24Luve3EVsQ/330v220-2/online/image/2017/0928/7790273520_edouard-philippe-dans-l-emission-politique-sur-france-2-le-28-septembre-2017.jpg