2 min de lecture Assemblée nationale

VIDÉOS - Les 5 incidents qui ont secoué l'Assemblée nationale cette semaine

L'hémicycle a été le théâtre de nombreux cafouillages, entre départs et protestations de députés, usés par les nombreux dysfonctionnements qu'ils dénoncent.

L'Assemblée nationale le 4 juillet 2017
L'Assemblée nationale le 4 juillet 2017 Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre
et AFP

"Dysfonctionnements inacceptables" ; "permissivité sans limites" ; "une confusion entretenue"... Les députés de l'opposition n'ont pas manqué d'attaquer ce qu'ils jugent être une très mauvaise gestion des débats et des votes à l'Assemblée nationale au cours de la semaine du 24 au 28 juillet, particulièrement houleuse.

Le dernier incident en date s'est produit lors des débats sur la moralisation de la vie politique, dans la soirée du jeudi 27 juillet. À la suite d'un décompte à main levée vivement contesté, les députés de la France insoumise ont quitté les bancs de l'Assemblée avant que s'y installe une confusion générale. 

Plus tôt dans la semaine, lundi 24 juillet, des élus, règlement en main, se sont insurgés vers la fin de séance nocturne devant l'impossibilité de s'exprimer sur certains sous-amendements de la loi de Confiance. La présidente de séance, Danielle Brulebois (REM), répliquant, visiblement un peu déboussolée, avoir "respecté le règlement". Un incident similaire se produira le lendemain, provoquant le départ de Jean-Louis Bourlanges (MoDem).

À lire aussi
Alexandre Benalla, au côté d'Emmanuel Macron, en mars 2017 assemblée nationale
Alexandre Benalla avait un badge d'accès à l'Assemblée nationale

1. Les Insoumis quittent l'hémicycle

Jeudi 27 juillet, 23h30 : les députés de la France insoumise quittent l'Assemblée après le refus de revoter après un décompte à main levé contesté. 

2. Les élus REM rejettent un article qu'ils avaient validé en commission

Jeudi 27 juillet : les députés de la République En Marche (REM) ont rejeté un article qu'ils avaient validé en commission, agaçant le 4è vice-président de l'Assemblée, Sacha Houlié. 

3. Christian Jacob dénonce une "permissivité sans limites"

Mercredi 26 juillet, après une interruption de séance, le président du groupe Les Républicains Christian Jacob a fait un rappel au règlement sur "la tenue" des débatsdéplorant une "permissivité sans limites".

4. Jean-Louis Bourlanges quitte l'hémicycle

Mardi 25 juillet : le député MoDem Jean-Louis Bourlanges s'est rapidement agacé d'être privé de temps de parole par Carole Bureau Bonnard (REM), présidente de séance, sur un amendement Nouvelle Gauche, au motif qu'il y avait "déjà eu deux prises de parole".  

5. Delphine Batho opère un rappel au règlement

Lundi 24 juillet, Delphine Batho, règlement en main, s'insurge devant l'impossibilité pour certains élus de s'exprimer sur certains sous-amendements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale La France insoumise La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789521255
VIDÉOS - Les 5 incidents qui ont secoué l'Assemblée nationale cette semaine
VIDÉOS - Les 5 incidents qui ont secoué l'Assemblée nationale cette semaine
L'hémicycle a été le théâtre de nombreux cafouillages, entre départs et protestations de députés, usés par les nombreux dysfonctionnements qu'ils dénoncent.
https://www.rtl.fr/actu/politique/videos-les-5-incidents-qui-ont-secoue-l-assemblee-nationale-juillet-7789521255
2017-07-28 12:51:06
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CSNGClctDcL7CpiNDCrmWg/330v220-2/online/image/2017/0725/7789482075_l-assemblee-nationale-le-4-juillet-2017.jpg