1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉOS - Journées d'été d'EELV : les moments forts de l'écologie politique
3 min de lecture

VIDÉOS - Journées d'été d'EELV : les moments forts de l'écologie politique

VIDÉOS - Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a ouvert jeudi 21 août ses journées d'été à Bordeaux. L'occasion pour le parti de célébrer les 40 ans de l'écologie politique.

Éric Piolle, le maire de Grenoble
Éric Piolle, le maire de Grenoble
Crédit : Charlotte Haas / RTL.fr
Charlotte Haas
Charlotte Haas

Du 21 au 23 août se tiennent à Bordeaux les journées d'été des écologistes, tournées cette années autour des 40 ans de l'écologie politique et des 30 ans de la création du parti Les Verts. Du premier candidat écologiste en 1974 à l'élection du premier maire écologiste d'une métropole, tour d'horizon des moments forts qui ont rythmé l'écologie politique. 

1. 1974 : Les Français découvrent l'écologie politique

Il symbolise les débuts de l'écologie politique, René Dumont est le premier candidat écologiste à l'élection présidentielle. Cet agronome tiers-mondiste au pull rouge, marque les esprits lors de ses interventions télévisées. 

En 1974, année de sa candidature à l'élection présidentielle, l'écologiste tente de sensibiliser les téléspectateurs au gaspillage : "Nous allons bientôt manquer de l'eau et c'est pourquoi je bois devant vous un verre d'eau précieuse puisque avant la fin du siècle si nous continuons un tel débordement elle manquera...". Il termine en buvant son verre d'eau.

Bien que René Dumont ne récoltera que 1,3% des voix, ces moments signent l'entrée de l'écologie dans le champ politique. Le Mouvement écologiste, première organisation écologiste nationale, est fondée en juin 1974 lors des assises de Montargis, peu après la campagne politique de René Dumont. 

2. 1989 : 2 millions de voix pour les Verts

À écouter aussi

Aux élections européennes de juin 1989, la liste menée par Antoine Waechter réalise le meilleur résultat historique des Verts avec 10,6 % des suffrages (2 millions de voix), 9 sièges et près de 6000 adhérents. Durant cette période les Verts manifestent contre la guerre du Golfe en 1991 et s’impliquent ardemment dans des débats sur le traité de Maastricht. 

3. 1999 : La bourde "du siècle"

Le 12 décembre 1999, le pétrolier Erika se brise et coule au large du Finistère. Environ 10.000 tonnes de fuel lourd dérivent alors entre les côtes du Croisic et de La Baule, atteignant le littoral. 

Dominique Voynet, première représentante du parti Les Verts à avoir intégré un gouvernement, reconnaît alors qu'il s'agit d'une catastrophe écologique de grande ampleur mais refuse de parler de "catastrophe écologique du siècle" : "Ce n'est pas la catastrophe écologique du siècle (...). Au Venezuela, il y a eu au moins 25.000 morts". 

Treize ans après, Dominique Voynet se confie au journal Le Monde : "On m’est tombé dessus de partout, comme si c’était moi qui avait coulé le bateau. J’étais plus mazoutée que les guillemots". Elle ajoute : "Sur le fond, je n’avais pas tort. L’erreur, c’était de le dire. J’aurais dû conspuer le pollueur, consoler le pollué, faire de l’empathie surjouée. Mais le style sac de riz de Kouchner en Somalie, ce n’est pas mon truc. […] Je comprends la colère des gens : ce que je disais était vrai techniquement, mais inaudible."

4. 2004 : Les Verts se mobilisent pour le mariage pour tous

Pionnier du Mariage pour tous ? Le maire de Bègles, Noël Mamère célèbre le premier mariage d'un couple homosexuel en 2004. Cet acte militant lui vaudra d'être "suspendu de ses fonctions" de maire pour une "durée d'un mois". 

Le ministère de l'Intérieur précise alors que "la sanction infligée au maire de Bègles est motivée par sa décision de ne pas respecter l'interdiction de célébrer une cérémonie de mariage entre deux personnes du même sexe qui lui avait été faite par le procureur de la République". 

En réaction, les Verts se mobilisent et manifestent leur solidarité envers Noël Mamère. "Ils invitent le maximum d'élus à procéder eux aussi à de tels mariages pour obliger le gouvernement à respecter l'esprit européen qui prévoit que ce qui est valable dans un pays doit pouvoir l'être dans un autre", a indiqué le porte-parole des Verts Yves Contassot. Le mariage de 2004 a finalement été annulé par la Cour de cassation en 2007. 

5. 2014 : Elections du premier maire écologiste d'une métropole

Le candidat Europe-Écologie-Les Verts à la mairie de Grenoble, Éric Piolle, obtient 40.03% des voix dimanche 30 mars et remporte l'élection municipale à Grenoble (Isère). Il est le premier écologiste à diriger une grande ville de province (160.000 habitants). Il se retrouve alors à la tête d'une liste inédite réunissant des collectifs citoyens, EELV et le Parti de Gauche.

Cet ingénieur de formation et militant de terrain de 41 ans qui a fait son entrée en politique aux régionales de 2010, sur la liste EELV, succède à Michel Destot (PS), maire de Grenoble depuis 1995.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/