1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - "Une Ambition intime" : pour Fillon, "le Parlement, c’est le cirque"
1 min de lecture

VIDÉO - "Une Ambition intime" : pour Fillon, "le Parlement, c’est le cirque"

François Fillon révèle que les insultes sont monnaie courante dans les rangs de l'Assemblée nationale et du Sénat.

François Fillon avec Karine Le Marchand dans "Une Ambition intime"
François Fillon avec Karine Le Marchand dans "Une Ambition intime"
Crédit : Capture d'écran M6
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Après s'être livré sur sa personnalité, dans l'émission de Karine Le Marchant Une Ambition intime, François Fillon a glissé quelques confidences sur l'ambiance à l'Assemblée nationale et au Sénat. L'adrénaline qu'il connaît au volant des voitures de course, il la ressent également en politique. "C'est de l'adrénaline à chaque fois que vous êtes dans une confrontation. Or, la politique c'est quand même beaucoup de confrontation", explique l'ancien premier ministre. Pour lui, "il n'y a rien de plus difficile" que de prendre la parole dans un hémicycle.

"C'est le spectacle, c'est le cirque le Parlement. Il y a beaucoup d'insultes. On en entend tout le temps", confie-t-il. Le candidat à la primaire de la droite et du centre révèle que les insultes viennent parfois d'hommes et de femmes politiques à qui l'on ne penserait pas en premier. "Quand j'étais premier ministre, quand le président du Sénat me donnait la parole, il y avait un vieux sénateur socialiste du centre de la France, médecin, un homme tout à fait respectable, qui commençait à m'insulter avant même que j'aie commencé à parler", raconte François Fillon.

"Ça m'exaspérait à un point... Et un jour, je me suis retrouvé à côté de lui et je lui ai demandé : 'Comment à votre âge, vous pouvez vous conduire comme ça ?'. Et bien il n'a plus jamais recommencé", se souvient, fier, François FIllon.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/