1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - "Sextape" de Valbuena : Karim Benzema affirme qu'il n'est "pas coupable"
1 min de lecture

VIDÉO - "Sextape" de Valbuena : Karim Benzema affirme qu'il n'est "pas coupable"

L'attaquant de Bleus dénonce "l'acharnement médiatique" depuis la suspicion autour de son implication dans l'affaire de chantage à la sextape contre son coéquipier.

Karim Benzema a donné sa première interview à TF1 mercredi 2 décembre depuis le début du scandale.
Karim Benzema a donné sa première interview à TF1 mercredi 2 décembre depuis le début du scandale.
Crédit : Capture TF1
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

"On m'accuse, on me traîne dans la boue, dans tous les sens comme si j'étais un criminel. C'est des choses horribles." Karim Benzema est revenu sur le feuilleton médiatique soulevé par les révélations autour de la supposée sextape dévoilant des images intimes de Mathieu Valbuena. "Je suis pas coupable", a réaffirmé le footballeur d'origine lyonnaise, avant de préciser qu'il avait toujours voulu aider son ami Mathieu Valbuena : "J'entends qu'il y a une vidéo qui tourne sur lui. Donc je viens le mettre au courant. [...] Je lui dis que je pouvais l'aider car j'ai un ami qui est à Lyon. Pour ce problème ou pour un autre, il pourrait gérer tout."

L'attaquant de 27 ans fait référence à son ami d'enfance Karim Zenati, l'homme qui est suspecté de l'avoir impliqué dans cette affaire en étant l'intermédiaire des maîtres chanteurs. "C'est mon ami d'enfance, après il a eu son passé comme tout le monde. Il est sorti il y a deux, il a une nouvelle chance", lance Karim Benzema. Pour protéger son ami, le joueur aurait même fait de fausses déclarations aux policiers lors de sa garde-à-vue.

Le joueur a tenu a s'excuser auprès de Mathieu Valbuena pour les propos qu'il a tenu à son encontre lors des échanges qu'il a eu avec Karim Zenati : "La seule chose que je regrette dans tout ça, c'est au téléphone, c'est avec mon ami d'enfance, d'avoir pris ça à la rigolade. C'est la seule chose. Et je peux m'en excuser pour lui, pour toute sa famille."  L'attaquant du Real Madrid a souhaité dédramatiser ces propos - il avait qualifié Mathieu Valbuena de "tarlouze" et dit qu'il allait se faire "pisser dessus" - et replacer ça dans un cadre sportif : "Dans un vestiaire, on parle pas ‘mon cher etc', on se dit pas mal de choses, c'est pas réfléchi."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/