1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Quand Mélenchon invite un cheminot à aller voir "les mecs de droite"
1 min de lecture

VIDÉO - Quand Mélenchon invite un cheminot à aller voir "les mecs de droite"

Le ton est monté entre le candidat de la France insoumise et un cheminot de la SNCF lors d'un déplacement à Périgueux (Dordogne), jeudi 26 janvier.

Jean-Luc Mélenchon le 28 août 2016 à Toulouse.
Jean-Luc Mélenchon le 28 août 2016 à Toulouse.
Crédit : DECLEVES SIMON/ROBERT ALAIN/SIPA
Philippe Peyre

Vif échange entre Jean-Luc Mélenchon et un cheminot de la SNCF. Alors qu'il était en déplacement à Périgueux (Dordogne), jeudi 26 janvier, des cheminots manifestaient pour la sauvegarde de leurs emplois, en partie menacés au Technicentre du quartier du Toulon.


"On vous attend au tournant, tous autant que vous soyez. (...) Droite gauche mélangées, vous ne nous respectez pas. On arrive à un point de rupture", a reproché un cheminot au candidat de la France insoumise dans une vidéo filmée par Sud Ouest. Face à ces affirmations, Jean-Luc Mélenchon, visiblement très agacé, a voulu mettre un terme à la conversation. Poursuivi par le cheminot, le candidat à l'élection présidentielle est finalement revenu à la charge. "Pourquoi tu me parles comme ça ?", lui a-t-il lancé. "J'use ma vie à vous défendre ! J'use ma vie ! (...) Alors va voir les mecs de droite, c'est eux qui vous ont mis dans la merde ! C'est le PS qui vous a mis dans la merde !", lui a-t-il adressé, avant de partir sous les applaudissements de quelques personnes présentes sur place.

En Dordogne où il avait réalisé un score de 13,6% au premier tour de la présidentielle 2012, le candidat à l'élection présidentielle a à nouveau fait salle comble. Son équipe a annoncé "plus de 2.000 personnes" présentes, dont un peu moins de la moitié debout, devant un écran dans une salle annexe. 


Le lendemain, alors qu'il visitait une école de jeux-vidéo à Angoulême, Jean-Luc Mélenchon a évoqué l'affaire Penelope Fillon. "Les gens sont indignés", a-t-il estimé. Pour lui, les soupçons d'emplois fictifs pesant sur l'épouse du candidat de la droite sont "sidérants".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.