1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Philippe Poutou attaque Fillon et Le Pen sur les affaires judiciaires
1 min de lecture

VIDÉO - Philippe Poutou attaque Fillon et Le Pen sur les affaires judiciaires

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) n'a pas manqué d'attaquer ses adversaires impliqués dans des affaires judiciaires.

"Le Grand Débat" : Philippe Poutou
"Le Grand Débat" : Philippe Poutou
Crédit : Lionel BONAVENTURE / POOL / AFP
Philippe Poutou attaque François Fillon et Marine Le Pen et se fait applaudir
00:03:00
Philippe Peyre

C'est un portrait sanglant et sans concession de la classe politique française qu'a dressé Philippe Poutou dans Le Grand Débat, mardi 4 avril. Interrogé sur la moralisation de la vie publique, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) n'a pas manqué de montrer son exaspération. "Question de moralité politique, on est servi depuis quelques temps", a-t-il ironisé. 

Mais Philippe Poutou a voulu se montrer très ferme dans son allocution. "On connaissait des vieilles histoires depuis très longtemps, de triche, de vol, de mensonges..., a-t-il égrainé. Depuis janvier, alors là c'est le régal. Fillon, que des histoires et plus on fouille, plus on sent la corruption, plus on sent la triche", a-t-il dénoncé, pointant du doigt que son adversaire demande aux Français de faire des efforts. "Il faut la rigueur et eux-mêmes piquent dans les caisses publiques", a pesté Philippe Poutou.

Si François Fillon, toujours sous le coup d'une mise en examen pour des soupçons d'emplois fictifs de son épouse, Penelope Fillon, en a pris pour son grade, la candidate du Front national n'a pas été oubliée. "Le Pen pareil, a lancé le candidat du NPA. On pique dans les caisses publiques et pour quelqu'un qui est antieuropéen, ça ne gêne pas de piquer de l'argent de l'Europe. Et en plus, le Front national qui se dit antisystème se protège grâce aux lois du système, grâce à l'immunité parlementaire, et refuse d'aller aux convocations policières", a déploré Philippe Poutou en référence au refus de la candidat frontiste d'être entendue dans le cadre des soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur elle. "Quand nous on est convoqué par la police, nous ouvriers, on n'a pas d'immunité ouvrière, on y va", a conclu le candidat-ouvrier de chez Ford sous les applaudissements des nombreux spectateurs.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.