1 min de lecture Présidentielle 2017

VIDÉO - Nicolas Dupont-Aignan : "Je ne suis pas à vendre"

FACE AUX INTERNAUTES - Le candidat Debout la France à l'élection présidentielle estime incarner "le changement indispensable, réel et profond".

Nicolas Dupont-Aignan dans le RTLsocialstudio
Nicolas Dupont-Aignan dans le RTLsocialstudio Crédit : Benjamin Turquier / RTLNet
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Les Français ont compris qu'il n'y avait rien à attendre de ceux qui les ont ruinés". Nicolas Dupont-Aignan a répondu aux questions des internautes, ce mercredi 19 avril. À quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle, le candidat Debout La France estime que les électeurs ont compris "que ce n'est pas en partant dans l'aventure des extrêmes que l'on y arrivera. Je représente le changement indispensable, réel et profond et sans excès. Je n'ai jamais changé, je suis ce que je suis".

Il souhaite mettre en place le casier judiciaire vierge pour tous les candidats aux élections "parce que je suis de plus en plus convaincu à mesure que le temps passe qu'on arrivera à réconcilier les Français avec la politique que s'il y a un lien entre eux et la classe politique. Il faut faire un immense ménage, une opération mains propres en profondeur. Ce n'est pas seulement une question d'honnêteté mais aussi des réseaux d'influence et des conflits d'intérêt", explique-t-il.

Dans son programme, Nicolas Dupont-Aignan souhaite interdire la viande de cheval. "J'ai une passion pour les animaux. Je pense qu'une société s'honore de bien traiter ses animaux. J'ai fait partie de la fondation Brigitte Bardot et elle m'avait demandé de déposer cette proposition de loi. Je trouve que c'est une très bonne initiative et je l'ai fait avec joie", indique-t-il.

Concernant les autres candidats, le président de Debout la France estime que le patriotisme qu'il défend est différent de celui de Marine Le Pen. "Il est plus concret et sérieux. Il est le seul qui peut rassembler les Français au second tour", ajoute-t-il. Du côté de François Fillon, il confie avoir reçu "des pressions aimables et très respectables, entre guillemets. Je ne suis pas à vendre, ça ne m’intéresse pas". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Nicolas Dupont-Aignan Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants