1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Assaut à Saint-Denis : "Il faut accepter une part de remise en cause de libertés publiques", dit François Baroin

VIDÉO - Assaut à Saint-Denis : "Il faut accepter une part de remise en cause de libertés publiques", dit François Baroin

REPLAY / INVITÉ RTL - Un assaut a été lancé ce mercredi 18 novembre à Saint-Denis. Une fusillade a éclaté entre les forces de l'ordre et des hommes retranchés dans un appartement.

François Baroin, invité de RTL, le 18 novembre 2015
François Baroin, invité de RTL, le 18 novembre 2015
Crédit : Cécile de Sèze / RTL.fr
Assaut à Saint-Denis : "Il faut accepter une part de remise en cause de part de libertés publiques", dit François Baroin
07:43
Assaut à Saint-Denis : "Il faut accepter une part de remise en cause de part de libertés publiques", dit François Baroin
07:58
Marie-Pierre Haddad
Journaliste

Un assaut policier est en cours depuis 4h30 ce mercredi 18 novembre à Saint-Denis, au nord de Paris, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de vendredi. Les forces de l'ordre souhaite arrêter des suspects retranchés dans un appartement. Selon les premières informations, des policiers ont été blessés durant l'assaut, selon une source proche de l'enquête.

Deux personnes ont été interpellées. Elles seraient en lien avec les attentats parisiens. Aucune précision n'a été donnée sur l'identité de ces deux personnes. L'opération a pour cible l'organisateur présumé des attentats les plus meurtriers de l'histoire de France, le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud.

La rédaction vous recommande

"L'État a la responsabilité de la gestion de l'ordre public. Nous approuvons à l'association des maires de France à l'unanimité, la mise en place du décret de l'état d'urgence. Nous approuvons aussi le rétablissement des contrôles aux frontières pour que notre pays soit mieux sécurisé", explique François Baroin. Quelques heures après les attentats qui ont eu lieu à Paris, François Hollande avait pris la parole et annoncé la mise en place de l'état d'urgence.

L'ancien ministre de l'Intérieur appelle les riverains à "vraiment écouter ce que disent les élus et se protéger". En effet, le maire de Saint-Denis, Didier Paillard a annoncé, à l'antenne de RTL que les écoles et les collèges du centre-ville seront fermés aujourd'hui. Il a insisté sur le fait qu'il fallait rester chez soi. Selon François Baroin, "il faut accepter une part de remise en cause de part de liberté publiques pour mieux assurer notre sécurité (...) Ce qui se passe en France est inédit (...) Sur l'opération de ce matin, les services ont remarquablement travaillé". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/