1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - 8 mai : revivez les moments forts des commémorations
1 min de lecture

VIDÉO - 8 mai : revivez les moments forts des commémorations

Comme chaque année, les commémorations de la capitulation de l'Allemagne nazie ont vu le président de la République déposer une gerbe de fleurs au pied de la statue du général de Gaulle et sur la tombe du soldat inconnu.

Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

Cette année, François Hollande a voulu mettre l'accent sur la transmission. "Il faut que les survivants, qui ont encore cette mémoire vivante puissent la transmettre à des nouvelles générations et que les nouvelles générations n'oublient pas ce qui s'est produit pour éviter que ça ne se reproduise", a-t-il déclaré.

Le Président a donc débuté sa journée en remettant les prix du concours national de la Résistance et de la déportation. Dans son discours il a appelé tous les établissements à encourager les jeunes à y participer. Derrière, la volonté d'unifier la nation au travers de son histoire. François Hollande a d'ailleurs annoncé que toutes les archives publiques, notamment sur la période 1940-1945, devaient être rendues accessibles aux historiens "pour ainsi lutter contre un des fléaux qui nous menacent : le révisionnisme, l'altération de la mémoire, l'oubli, l'effacement". 

John Kerry invité

Après cette remise de prix, François Hollande est allé déposer une gerbe de fleurs au pied de la statue du général de Gaulle. Puis, il a remonté les Champs-Élysées, accompagné de la Garde républicaine à cheval. Sous l'Arc de Triomphe, il a fleuri la tombe du soldat inconnu, rallumé la flamme, avant d'aller serrer des mains.

Quelques minutes avant lui, John Kerry, le secrétaire d'État américain, avait lui aussi rendu hommage à toutes les victimes de la Seconde guerre mondiale. C'était avec émotion, qu'il avait posé sa main droite sur son cœur alors que l'hymne américain retentissait place de l'Étoile, à Paris. François Hollande l'a invité pour rappeler que "les Américains nous ont permis d'être libres".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/