2 min de lecture François Rebsamen

Vidalies, Le Foll, Germain... Qui pour succéder à Rebsamen au ministère du Travail ?

Le ministre du Travail brigue la mairie de Dijon après le décès d'Alain Millot. Au Gouvernement, la recherche de son remplaçant est lancée.

Le ministre du Travail François Rebsamen (archive)
Le ministre du Travail François Rebsamen (archive) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Générique 1
Vincent Derosier et Clémence Bauduin

Maire de Dijon de 2001 à 2014, le ministre du Travail veut reprendre du service dans la capitale de la Côte-d'Or, en briguant un nouveau mandat municipal. À Paris, François Hollande ne fera pas d'exception: pas question de cumul des mandats. Alors le remplacement de François Rebsamen sonne comme un casse-tête pour le président de la République.

Quelques noms commencent cependant à revenir régulièrement dans la liste des potentiels futurs ministres du Travail. François Hollande recherche une personnalité solide, respectée par l'ensemble des acteurs sociaux et, surtout, opérationnelle immédiatement.


Déjà au Gouvernement, le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, s'impose comme le favori. Ancien avocat du travail, expérimenté, apprécié des partenaires sociaux, il est décrit comme loyal et "ne fait pas de vagues", selon un proche du président.

Des profils variés pour un poste d'envergure

François Hollande pourrait également se tourner vers un autre de ses amis pour ce poste d'envergure, qu'il avait confié à l'un de ses plus fidèles partenaires politiques, Michel Sapin, avant d'y engager François Rebsamen. Le nom de Stéphane Le Foll est lui aussi largement évoqué. Ce dernier a su gérer la crise des agriculteurs, mais son exfiltration en pleine crise agricole serait malvenue et compromettrait le dialogue avec les éleveurs.

À lire aussi
François Rebsamen à Dijon, le 10 août 2015. Dijon
Dijon : le maire réclame des renforts de police après une recrudescence "d'actes criminels"

Du côté des parlementaires, Laurent Grandguillaume, député de Côte d'Or, pourrait également prétendre au poste de ministre du Travail. Ancien adjoint de François Rebsamen à Dijon, il a laissé une bonne impression à l'Elysée avec son rapport de 2013 sur les auto-entrepreneurs.

Enfin, Jean-Marc Germain est lui aussi pressenti pour le remplacement de François Rebsamen. Déjà passé par le ministère de l'Economie et des Finances puis par celui de l'Emploi et de la solidarité où il occupait des postes de conseiller, Jean-Marc Germain est un proche de la maire de Lille Martine Aubry. Ses liens avec cette dernière pourraient cependant dissuader François Hollande de l'engager au sein du Gouvernement. À moins qu'il soit décidé à envoyer un message à son électorat le plus à gauche à moins de deux ans de la présidentielle.

L'élection du maire de Dijon aura lieu lundi 10 août en conseil municipal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Rebsamen Ministre Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants