2 min de lecture Brignoles

Victoire FN à Brignoles : "Une mauvaise nouvelle pour la démocratie"

A droite comme à gauche, la victoire à Brignoles du parti d'extrême droite et de son candidat Laurent Lopez a fait réagir.

Laurent Lopez, candidat FN à la Contonale de Brignoles
Laurent Lopez, candidat FN à la Contonale de Brignoles Crédit : FRANCK PENNANT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Front National s'est imposé à Brignoles. Avec 53,9% des voix, Laurent Lopez, nouveau conseiller général du Var, incarne le nouveau visage qu'entend donner sa présidente, Marine Le Pen, au Front national qu'il représentera également pour la municipale de mars 2014. Mais cette victoire fait réagir dans le Landerneau politique.

Une "double peine", pour Jean-François Copé

Notamment du côté de l'UMP où Jean-François Copé n'a pas tardé à pointer la gauche du doigt. A en croire le président de l'UMP, cette victoire de l'extrême droite est le résultat d'une "double peine : la gestion désastreuse de la ville par les communistes" et "la gestion calamiteuse de notre pays par la gauche". Le député de Seine-et-Marne n'a cependant pas perdu le Nord bien longtemps. "Je donne donc rendez-vous aux électeurs de Brignoles pour les municipales (en 2014) où notre candidate, la députée Josette Pons, portera les couleurs d'une droite décomplexée qui viendra donner un nouvel élan à cette ville sinistrée par les ravages de la politique de la gauche", a ajouté Copé.

Une France qui "périclite" pour Vincent Peillon

"La victoire du candidat Front national à la cantonale partielle de Brignoles est "une mauvaise nouvelle pour la démocratie et pour la République", a commenté de son côté le ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon sur BFM. "Cette affaire, qui nous mine de l'intérieur, c'est quel avenir pour la France ? Sortir de l'euro ? Désigner en permanence des boucs émissaires ? Celui qui vient de perdre son emploi ? Ou celui qui est d'une autre religion que la nôtre ou d'une autre couleur de peau ?", a-t-il continué. Pour lui, "c'est la France qui périclite, c'est la France sans avenir, c'est un grand danger pour nous tous". "Ce n'est pas la bonne voie à emprunter", a-t-il dit. "Donc tous ceux qui veulent une autre voie doivent maintenant redoubler d'efforts".

Une "nécessité de rassemblement" juge Harlem Désir

Même son de cloche pour Harlem Désir. Le Premier secrétaire du PS a déploré ce résultat, "qui rappelle à la gauche l'impérieuse nécessité de son rassemblement dans les territoires" où le parti d'extrême droite est fort. "Comme cela était malheureusement prévisible à la suite des résultats du premier tour dimanche dernier, le FN emporte ce soir le canton de Brignoles. Il ne devient pas pour autant, et loin de là, le premier parti de France comme l'ont clamé ses dirigeants cette semaine", a écrit Harlem Désir dans un communiqué.

Pour Marine Le Pen, "la mort du front républicain"

À lire aussi
Laurent Lopez du Front national s'incline face à Josette Pons (UMP) aux élections municipales 2014. Brignoles
Résultats municipales 2014 à Brignoles : Laurent Lopez (FN) à 37,07%

Reste que le Front national a remporté dimanche une élection locale sans enjeu national mais qui illustre la bienveillance nouvelle dont bénéficie ce mouvement d'extrême droite auprès d'une population exaspérée par l'insécurité et la crise. La présidente du FN, Marine Le Pen, a immédiatement salué la "belle victoire" de son candidat à Brignoles face à une candidate de l'opposition conservatrice, qui confirme à ses yeux "la mort du front républicain". Elle a rappelé que le Parti socialiste, au pouvoir en France, avait appelé à voter pour le parti de droite UMP au deuxième tour pour faire barrage au FN. Selon la numéro un du parti d'extrême droite, même s'il ne s'agissait que d'une élection cantonale partielle "ça augure d'une volonté de changement des Français, qui vont l'exprimer, qui vont se mobiliser", pour les municipales prévues au printemps 2014 en France.

>
Invitée du Grand Jury : Marine Le Pen salue la victoire du candidat FN Laurent Lopez Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brignoles Front national Harlem Désir
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants