1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Victoire de Trump : "C'est comme si on réunissait le vote Marine Le Pen, Mélenchon et Sarkozy"
1 min de lecture

Victoire de Trump : "C'est comme si on réunissait le vote Marine Le Pen, Mélenchon et Sarkozy"

ÉDITO - Après la victoire de Donald Trump est confirmée outre-Atlantique, Alba Ventura analyse les similitudes avec le vote français.

Alba Ventura
Alba Ventura
Crédit : Alba Ventura
Victoire de Trump : "C'est comme si on réunissait le vote Marine Le Pen, Mélenchon et Sarkozy"
00:02:58
Victoire de Trump : "C'est comme si on réunissait le vote Marine Le Pen, Mélenchon et Sarkozy"
00:03:03
Alba Ventura & Loïc Farge

Quel que soit le vainqueur de l'élection présidentielle américaine, le vote en faveur du candidat républicain dit quelque chose qui résonne en Europe, et évidemment en France. On ne peut pas faire de copier-coller entre les États-Unis et la France. Mais dans le vote protestataire qui s'exprime en faveur de Donald Trump, il y a des ressemblances avec le vote protestataire qui s'exprime chez nous. On l'a vu avec le Brexit, en Grande-Bretagne. On l'a vu avec la montée des partis populistes dans d'autres pays européens. En France, cela s'est traduit par la poussée du FN aux dernières élections locales, départementales ou régionales l'an dernier.

Donald Trump, est-ce Marine Le Pen ? Pas seulement. Bien sûr il y a des similitudes. Regardez l'un des sujets sur lesquels le candidat républicain a su créer le débat : le libre-échange. À l'opposé de son parti, il plaidait pour plus de frontières, plus de barrières, et il a remporté l'adhésion sur ce point. Souvenez-vous lorsque Marine Le Pen mettait sur la table le sujet des travailleurs détachés. L'opinion l'a suivie, et les autres partis ont fini par lui emboîter le pas.

La rédaction vous recommande

Il y a en fait plus de proximité dans leur électorat que dans leur personnalité ou dans leur parcours. Le vote Trump, c'est comme si on réunissait le vote Marine Le Pen, le vote Mélenchon et aussi, d'une certaine manière, le vote Sarkozy. Tous les trois essaient de surfer sur ce malaise que Trump a su capter aux États-Unis. C'est ce que l'on appelle le "malaise des pavillons". C'est décrypté chez nous par le géographe Christophe Guilluy dans son ouvrage La France périphérique : ceux qui se sentent abandonnés, exclus du système, qui ont du mal à joindre les deux bouts.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.